Mère à 40 ans, qu'est-ce que ça change ? Des avis mitigés

 Avoir une maman un peu plus âgée n'est pas souvent facile comme l'explique Sylvie. "Mes parents m'ont eu assez tardivement et je peux vous dire que ce n'est pas drôle d'avoir des parents âgés quand vous devenez une ado, alors que vos amies ont des parents jeunes et dynamiques. Aujourd'hui, mes parents ont l'âge des grands-parents de mes amies. Moi-même j'ai eu mes 3 enfants entre 24 et 28 ans afin qu'ils ne subissent pas ce que moi j'ai connu. Je suis ravie de les avoir eu jeune et eux aussi ! Pensez-y. Quand ils auront 20 ans, vous vous aurez quel âge ?"

 Dominique semble elle aussi avoir quelque peu souffert d'être le fruit d'une grossesse tardive : "Je suis la quatrième d'une famille de cinq enfants et lorsque je suis née, ma mère avait 41 ans. Enfant, j'ai beaucoup souffert qu'on la prenne pour ma grand-mère et aujourd'hui qu'elle est décédée, j'ai le sentiment de ne pas avoir assez profité de sa présence ! C'est peut-être pour cela que j'ai choisi d'avoir mes enfants plus tôt."

les avis des enfants sont mitigés.
Les avis des enfants sont mitigés. © Sergej Khackimullin - Fotolia.com

 Laurence, qui a aussi des parents un peu plus âgés, regrette : "Aujourd'hui, à 35 ans je l'ai déjà perdus, mais malgré cela, je ne regrette rien de cette chouette maman".

 Ally parle aussi de ce rapport à la mort : "J'ai toujours eu une conscience exacerbée, dès mon plus jeune âge, que mes parents étaient moins éternels que les autres et ai toujours vécu dans la peur de les perdre."

Des moments de bonheur

Mais tous les enfants n'en gardent pas un souvenir négatif.
 Ainsi, Laurence reprend : "Il ne s'agit pas d'un problème d'âge mais de tempérament et d'état d'esprit. Ma mère m'a eu à 44 ans et même si certaines réflexions m'ont effectivement ennuyée étant petite ("tiens voilà ta grand-mère"), passé cela, je ne me souviens que de choses positives. Ma mère s'est toujours beaucoup investie dans ma vie, m'a amenée des choses différentes d'une maman de 25 ans, et elle était d'ailleurs plus zen et plus ouverte d'esprit que les mères de mes copines."

 Et Mady de préciser : "Je suis l'ainée et ma mère avait 41ans (en 1949) puis un frère ne en 1951 et une soeur en 1952. Ma mère était la plus heureuse des femmes et, croyez moi, nous lui avons permis de rester très jeune longtemps."

Sommaire