Mère à 40 ans, qu'est-ce que ça change ? Une grossesse synonyme de bonheur

Pour beaucoup de mamans, comme pour Sylvie, un bébé à 40 ans a été un vrai bonheur. Elle raconte : "J'ai vécu ma grossesse à 38 ans dans le bonheur le plus complet. Aujourd'hui, mon petit garçon a 7 ans et est en pleine forme. C'est vrai que je ne ferai sans doute pas les mêmes choses avec lui que si j'avais 25 ans mais je suis tellement mieux dans ma tête, plus calme et plus construite que je crois qu'il y gagne !"
quand le bonheur se mêle à quelques inquiétudes...
Quand le bonheur se mêle à quelques inquiétudes... © Werner Heiber - Fotolia.com
 Nadine, quant à elle, explique : "Après plusieurs fausses couches, je n'étais vraiment pas à l'aise les premiers mois de cette grossesse... Jusqu'à la 2ème échographie, ou je me suis complètement détendue, car j'ai bien vu que bébé grandissait tout à fait normalement." Cette maman qui n'avait pas trouvé le papa idéal avant 40 ans précise : "Je ne me suis jamais aussi senti bien dans ma vie que lors de ma grossesse. Une pêche terrible, un dynamisme incroyable, et je me trouvais très belle avec mes rondeurs ! J'ai profité de ces 9 mois minute après minute !"

 Catherine, qui a donné naissance à son quatrième enfant à 40 ans, se confie également : "Plénitude totale, aucune crainte, pas plus de fatigue que mes trois grossesses précédentes."

 De son côté, Louisette explique : "J'ai passé 7 mois et demi de grossesse de rêve, aucun malaise, aucun problème de santé, juste un heureux événement qui se préparait"

 Rose partage la même expérience : "Tout s'est formidablement bien passé, j'étais en pleine forme et me sentais tellement belle. Le prélèvement placentaire a été un peu douloureux, mais j'aurais tout subi pour que mon bébé arrive bien. Mon fils a aujourd'hui 9 ans et est en pleine forme ! J'ai aujourd'hui 51 ans et je ne me sens pas différente des autres mamans. Mon fils m'a dit il n'y a pas très longtemps : "Maman, je trouve que vous faites très jeunes papa et toi". C'est certainement grâce à lui."

 Florence a elle aussi très bien vécu cet événement. "J'ai vécu ma grossesse d'une manière formidable. J'étais en pleine forme, j'ai continué mon job, et le soir avant d'accoucher, je dansais le rock dans une soirée. En plus, j'ai eu un accouchement rapide et facile avec quasiment pas de douleurs. Que du bonheur !"


Sommaire