Tout sur les examens de la grossesse Immunisée ou pas contre la toxoplasmose

en plus des contrôles réguliers, il faut suivre certaines règles d'hygiène pour
En plus des contrôles réguliers, il faut suivre certaines règles d'hygiène pour éviter d'attraper la toxoplasmose, par exemple : bien laver et éplucher tous les fruits et légumes avant de les consommer. © Sergej Khackimullin_Fotolia.com

Toxoplasmose, voici un mot qui fait trembler les femmes quand elles apprennent qu'elles sont enceintes. Son dépistage est obligatoire en tout début de grossesse par simple prise de sang.

Son but, savoir si, oui ou non, on a déjà contracté la toxoplasmose au cours de sa vie. Si tel est le cas, la prise de sang montre la présence d'anticorps contre cette maladie : on est donc déjà immunisé. En revanche, plus rarement, que la femme enceinte n'ait jamais été en contact avec la toxoplasmose, elle n'est donc pas immunisée.

Pas d'immunité contre la toxoplasmose implique de contrôler chaque mois par prise de sang la présence éventuelle d'anticorps. L'objectif étant de ne pas l'attraper pendant la grossesse. Et pour cause : si elle est bénigne pour la future maman, elle peut être grave pour l'enfant, en particulier si elle est contractée pendant le premier trimestre.

En parallèle de ces contrôles réguliers, la femme enceinte doit suivre scrupuleusement tout un tas de règles d'hygiène pour éviter de l'attraper : laver et éplucher tous les fruits et légumes, ne pas manger de viande saignante, porter des gants pour le jardinage et pour changer le bac à litière du chat, etc.


Voir aussi votre calendrier de grossesse

Sommaire