Tout sur les examens de la grossesse Des prises de sang pendant 9 mois

les analyses de sang sont fréquentes pendant la grossesse.
Les analyses de sang sont fréquentes pendant la grossesse. © Comstock_Thinkstock

Si vous n'aimez pas les piqûres, il va falloir vous y habituer. Car quasiment chaque mois, c'est le même topo : il faut passer par le laboratoire pour faire une prise de sang. C'est en début de grossesse, dès la 3e ou la 4e semaine, que la liste des examens sera la plus longue :

 Recherche du groupe sanguin. Il s'agit de reconnaître les femmes dont le rhésus est négatif. En effet, si le conjoint est au contraire rhésus positif, alors le bébé peut être lui aussi rhésus positif. La mère peut alors fabriquer des anticorps anti-rhésus positif dangereux pour l'enfant.

 Recherche de virus : hépatite B, syphilis, sida...

 Vérification de votre immunité contre certaines pathologies : rubéole, toxoplasmose...

D'autres examens peuvent être demandés par le médecin : le dépistage d'une éventuelle carence en fer généralement à partir du 6e mois de grossesse.

Des compléments alimentaires en fer

Les carences ferriques sont fréquentes pendant la grossesse car les besoins en fer de la femme enceinte augmentent pour nourrir aussi son bébé. En cas de taux en fer insuffisant, on parle alors d'anémie, une affection qui affecte le transport de l'oxygène vers les organes.

Pour la prévenir, il est probable que votre médecin vous prescrive des compléments alimentaires en fer dès le 2e trimestre de grossesse. Sachez qu'ils ne sont pas toujours bien tolérés, pouvant ainsi engendrer des diarrhées ou des constipations. Si c'est le cas, mieux vaut diminuer la dose sous contrôle médical.

Sommaire