Tout sur les examens de la grossesse Chaque mois, une visite médicale

lors de la première consultation, le médecin vous explique l'organisation du
Lors de la première consultation, le médecin vous explique l'organisation du suivi de votre grossesse, les examens à programmer, les dates clé... © stockbyte_thinkstock

Sachez que durant votre grossesse, vous avez 7 consultations obligatoires. La première doit avoir lieu avant la fin du premier trimestre mais le plus tôt est le mieux. C'est donc possible dès la 3e semaine de grossesse.

Bien sûr, en dehors de ces consultations, n'hésitez pas à téléphoner à votre médecin traitant, votre gynécologue ou votre sage-femme, si vous avez la moindre question.

Où se passent ces consultations ? Généralement, si la grossesse se déroule bien, c'est votre gynécologue habituel qui assure le suivi gynécologique pendant les premiers mois. Ensuite, la maternité prend le relai. Vous pouvez aussi vous faire suivre par une sage-femme dès les premiers mois de grossesse.

 La première consultation est évidemment importante puisque votre médecin va vous expliquer l'organisation du suivi de votre grossesse, les examens à programmer, les dates clés (échographies, accouchement...). Il va également vous donner quelques conseils d'hygiène (tabac, alcool, alimentation, etc.).

De votre côté, n'hésitez pas à lui faire part de vos interrogations. Ces conseils sont d'autant plus importants que les 3 premiers mois correspondent à la formation des organes vitaux du futur bébé. 

 Au cours des visites suivantes, vous discuterez ensemble des résultats des examens biologiques qu'il vous aura prescrit. Et surtout ce sera l'occasion de vérifier que la grossesse se passe bien :

- Surveillance de la prise de poids qui est de l'ordre de 1 kg à 1,5 kg par mois. Sachez cependant que toutes les femmes et toutes les grossesses sont différentes. Ainsi il n'est pas rare de ne pas prendre de poids les 3 premiers mois, puis de grossir subitement en milieu de grossesse.

- Prise de la tension artérielle. L'hypertension nécessite en effet une surveillance.

- Palpation de l'abdomen. Le médecin peut situer l'emplacement du bébé, quantifier le liquide amniotique et écouter battre le cœur du bébé. Dès le 6e mois, il localise même sa tête et les parties de son corps.

- Mesure de la hauteur utérine (longueur entre le haut du pubis et le fond de l'utérus) à l'aide d'un simple mètre de couturière. Sa valeur permet d'apprécier la croissance fœtale, mais aussi celle de l'utérus, du liquide amniotique et du placenta.

- Examen gynécologique : comme lors de vos examens gynécologiques d'avant votre grossesse, le médecin va observer, à l'aide d'un speculum, votre vagin et votre utérus. L'objectif, c'est de s'assurer de l'absence de modification du col utérin qui pourrait faire craindre un accouchement prématuré

 Le dernier mois, le gynécologue ou la sage-femme s'intéresse en particulier à la position de la tête du bébé et aux conditions probables d'accouchement : largeur du bassin, souplesse des tissus, volume de l'enfant... En cas de difficultés apparentes, des examens sont parfois nécessaires (radiographie du bassin, échographie).

Sommaire