Accoucher par césarienne : quels enjeux ? Après césarienne : attention aux idées reçues !

Vous passerez environ 7 jours à la maternité en raison des quelques désagréments commis par la césarienne et des soins qu'elle requiert.
Ne vous inquiétez pas, la sécurité sociale prend en charge jusqu'à 12 jours si nécessaire ! 
En 30 ans, les recommandations quant aux suites opératoires d'une césarienne ont beaucoup évolué. Ce qui explique probablement que nous soyons victimes de nombreuses idées reçues sur le sujet. Tordons le cou à quelques-unes d'entre elles.
quelles suites après une césarienne ?
Quelles suites après une césarienne ? © Monkey Business - Fotolia.com

 Il y a dix ans, la recommandation était de rester alitée pendant deux semaines. Aujourd'hui, on se lève vraiment en moyenne au 3e jour. Comme pour beaucoup d'actes chirurgicaux, on s'est rendu compte que finalement, la patiente se remettait mieux si elle ne restait pas trop longtemps immobile.

 La douleur n'est pas nécessairement plus grande après un accouchement par césarienne qu'après un accouchement par voie basse. "Il peut y avoir des pertes de sang et l'utérus doit se remettre dans sa position d'origine, commente le Dr Rozan. On dit qu'après une césarienne, l'air présent dans le ventre crée des douleurs. Ca n'est pas systématique et, surtout, cela disparait vite." Seuls les premier et deuxième jours après l'accouchement sont vraiment désagréables, à cause de la reprise du transit intestinal et des gaz qu'il faut évacuer. Une fois cette étape passée, tout revient rapidement à la normale.

 La rééducation périnéale n'est ni plus ni moins obligatoire que pour un accouchement classique. Beaucoup de femmes se disent qu'elles y échapperont si le bébé n'est pas sorti par la voie basse mais ce n'est pas le cas, car le périnée peut s'être trouvé fatigué par la grossesse. Ceci dit, la rééducation périnéale ne devrait pas être aussi systématique qu'elle l'est aujourd'hui, selon le Dr Rozan : "Elle ne doit avoir lieu que plusieurs semaines à plusieurs mois après l'accouchement, et seulement si des tests et des examens révèlent qu'elle est nécessaire." Même chose, pour le gynécologue, en ce qui concerne la rééducation abdominale, qui n'est pas obligatoire et pas souhaitable dans les premières semaines qui suivent l'accouchement.

 En revanche, il est tout à fait possible de reprendre une activité sportive légère (et qui sollicite peu les abdominaux) assez rapidement. Pour les femmes qui ont subi une césarienne, il faut tout de même attendre la bonne cicatrisation : demandez conseil à votre médecin.

Sommaire