Kate Middleton enceinte : un accouchement à domicile ?

Un heureux événement est à venir à Kensington Palace. Kate Middleton et le prince William, déjà parents du prince George (4 ans) et de la princesse Charlotte (2 ans), ont annoncé la naissance de leur troisième enfant. Selon la volonté de la duchesse de Cambridge, le futur bébé royal pourrait naître à domicile.

Kate Middleton enceinte : un accouchement à domicile ?
© John Rainford/WENN.com/Sipa

[Mis à jour le 13/09/17] "Le duc et la duchesse de Cambridge sont très heureux d'annoncer que la duchesse de Cambridge attend leur troisième enfant", pouvait-on lire sur le communiqué officiel du Palais de Kensington, le lundi 4 septembre sur son compte Twitter. Le couple royal va ainsi donner une petite sœur ou un petit frère au prince George et à la princesse Charlotte, leurs deux premiers enfants nés respectivement le 22 juillet 2013 et le 2 mai 2015. Qu'il s'agisse d'une fille ou d'un garçon, le futur bébé royal sera à la cinquième place dans l'ordre de succession au trône britannique, derrière le prince Charles, son fils William et les enfants George et Charlotte.

Un accouchement à domicile. Pour l'arrivée de son troisième enfant, Kate Middleton désire accoucher chez elle, loin de l'effervescence médiatique et des fans de la famille royale, selon les informations relayées par le média britannique The Mirror. Alors que George et Charlotte sont tous les deux nés dans une maternité, le troisième "royal baby" pourrait voir le jour au Palais de Kensington, la résidence du couple princier. A l'époque, ses deux précédents accouchements avaient provoqué une véritable exaltation devant l’hôpital où des dizaines de journalistes et de photographes du monde entier venaient couvrir l'événement. Cette fois-ci, Kate Middleton espère plus de calme et préserver son intimité, afin de profiter pleinement et en famille de cet heureux moment. Une requête que la duchesse avait déjà formulée pour la naissance de sa fille Charlotte, mais qui fut rejetée par le personnel médical. En sera-t-il autrement pour cette troisième naissance ? 

Une grossesse difficile. Comme pour ses deux précédentes grossesses, la duchesse est atteinte d'hyperémèse à un stade avancé, un trouble de la grossesse qui se caractérise par d'importantes nausées et de violents vomissements. Par ailleurs, d'autres symptômes comme une forte perte de poids, des insomnies, une fatigue intense voire des douleurs abdominales peuvent rendre la grossesse encore plus compliquée. De ce fait, son état de santé qui nécessite des soins au palais de Kensington l'a empêchée de "se rendre au déplacement prévu au Hornsey Road Children's Centre à Londres (un centre de loisirs pour enfants), mardi 5 septembre", précise ce même communiqué. Avant d'indiquer que "la duchesse a été admise lundi à l'hôpi­­tal King Edward VII dans le centre de Londres. Comme elle est enceinte depuis très peu de temps, [elle] devrait y rester pour plusieurs jours, et aura besoin de repos après son séjour à l'hôpi­­tal". Que la famille royale se rassure, avec beaucoup de calme, de repos et une bonne prise en charge, Kate Middleton mènera sa grossesse dans de bonnes conditions.

Les paris sont lancés. Même si la naissance de ce troisième enfant vient tout juste d'être annoncée et que le sexe du bébé reste toujours inconnu à ce jour, les suppositions sur son prénom vont bon train ! Selon les sociétés de paris Betfair et Paddy Power, Alice, Victoria et Elizabeth sont les trois prénoms qui remportent le plus de suffrages si le bébé royal est une fille. En revanche, s'il s'agit d'un petit garçon, Arthur et Henry sont très plébiscités. Des prénoms pas choisis au hasard puisque les parieurs ont analysé les ancêtres de la famille royale pour émettre leurs prévisions. En attendant que la date de l'accouchement et le sexe du bébé soit révélés, suivez toute la grossesse de Kate Middleton

En vidéo : le couple royal annonce la naissance de leur troisième enfant

Lire aussi :