8 choses qu'on aurait aimé savoir avant la naissance

L'accouchement n'est pas forcément le plus beau jour de notre vie, et parfois, ce qui arrive après n'est pas tout à fait comme on l'aurait imaginé. Ce qu'il faut connaître avant de devenir maman.

8 choses qu'on aurait aimé savoir avant la naissance
© 123rf-Alena Ozerova

Les futurs parents se retrouvent parfois surpris face à certaines situations à la naissance de leur enfant. Nos conseils les plus objectifs pour mieux anticiper l'arrivée de bébé :

Les imprévus de l'accouchement. On a beau dire que la naissance est le plus beau jour de la vie d'une mère, il n'en reste pas moins un moment difficile à passer. Entre les contractions douloureuses, le risque d'épisiotomie, voire de césarienne, les femmes ont toutes leurs inquiétudes. Sans compter les craintes et hontes diverses : ne pas savoir comment pousser, perdre le contrôle pendant l'accouchement ou encore évacuer les selles en poussant ! Mais rassurez-vous : les professionnels de santé ont l'habitude... Votre bébé et vous-même serez suivis et pris en charge dès votre arrivée à la maternité. Néanmoins, n'hésitez pas à exprimer vos craintes et à poser toutes les questions (même les plus honteuses) à l'équipe médicale. On n'est pas toujours préparé à toutes les situations et il est normal que vous puissiez accoucher dans de bonnes conditions, sans stress.

Un dernier effort. Vous venez de mettre au monde votre nouveau-né, mais ce n'est pas tout à fait terminé. Une fois que votre bébé a sorti sa tête et poussé son premier cri, il vous faudra encore un dernier petit effort pour expulser le placenta de votre utérus. Mais l'heure n'est pas encore au repos : selon les accouchements et si vous avez subi une épisiotomie par exemple, le gynécologue devra vous recoudre le périnée.

Le plus beau bébé du monde, vraiment ? Si la plupart des mères estiment que leur progéniture est tout simplement parfaite, certaines peuvent aussi le trouver laid à la naissance. Mais elles changent généralement très vite d'avis. 

Sous-vêtements : misez sur le pratique. Après l'accouchement, qu'il s'agisse d'une naissance par voie basse ou d'une césarienne, les mamans portent des slips jetables afin de pallier aux pertes de sang. N'oubliez donc pas d'en mettre dans votre valise pour la maternité et mettez de côté votre sex appeal !

Soyez prête pour le retour de couches. Vous vous étiez habituée à ne plus avoir vos règles pendant ces neuf mois de grossesse. Votre corps va peu à peu se modifier pour reprendre ses habitudes (c'est ce que l'on appelle les suites de couches). En général, le retour de couches (c'est à dire le retour de vos règles) survient entre 5 à 7 semaines après la naissance de votre bébé, et un peu plus tard (entre 3 à 6 mois) si vous allaitez. Aussi, attendez-vous à ce que les saignements soient plus abondants et plus longs que d'habitude. 

Coucou le baby blues ! Il n'est pas rare que les femmes soient sujettes à un petit coup de déprime après l'accouchement. La fatigue, les pleurs du nouveau-né, vos nouvelles responsabilités de parent ou encore le manque de confiance en soi peut parfois chambouler les jeunes mamans. Mais rassurez-vous, le baby-blues est transitoire. Néanmoins, si le mal-être est plus intense, on parle de dépression post-partum, qui nécessite une prise en charge psychologique. 

Ne pas oublier son couple. Avec les nuits blanches et la routine qui s'installe, les discussions tournent parfois uniquement autour de bébé. Certes, il est normal qu'il soit le centre de vos préoccupations, mais n'oubliez pas de prendre du temps à deux en suggérant à votre compagnon de vous organiser un dîner romantique en tête à tête par exemple. La naissance d'un enfant est un chamboulement, mais elle est censée renforcer votre amour et non pas vous éloigner. 

Apprendre à accepter son corps ? Vous pensiez que vous alliez retrouver votre corps de jeune fille dès lors que vous aurez accouché ? Mais cela n'est pas aussi simple, et ce n'est pas parce que les stars affichent une silhouette de rêve quelques mois après la naissance de leur enfant qu'il en sera de même pour vous. N'oubliez pas qu'elles ont généralement des nounous ou des coachs sportifs pour les aider à retrouver la ligne. Même si vous en avez la motivation, soyez patiente. Vous perdrez vos kilos peu à peu et en douceur, mais en attendant, apprenez à accepter ces petits kilos de grossesse. 

Lire aussi