Grossesse : nos conseils pour voyager enceinte

En attendant l'arrivée de bébé, rien de mieux qu'un petit voyage pour prendre du temps pour soi. Mais, peut-on partir n'importe quand et n'importe où ? Quel mode de transport privilégier ? On vous dit tout. 

Grossesse : nos conseils pour voyager enceinte
© Ferli Achirulli - 123RF

Grossesse : jusqu'à combien de mois puis-je voyager ?

Il est déconseillé de partir au cours du 1er trimestre de grossesse en raison du risque de fausse couche spontanée qui est relativement fréquent, puisqu'il toucherait au moins 1 grossesse sur 5. Au cas où, il est donc préférable de pouvoir consulter rapidement son gynécologue. A priori, une fois la 12e semaine d'aménorrhée passée, le risque de fausse couche est extrêmement rare. Par ailleurs, les nausées sont souvent plus fréquentes les trois premiers mois de grossesse, pas l'idéal donc quand on voyage ! Il n'est pas non plus conseillé de voyager lors du 3e trimestre de grossesse. Pourquoi ? Mieux vaut ne pas se trouver à l'autre bout du monde en cas de contractions avant le terme, voire de menace d'accouchement prématuré. Évidemment, c'est au cas par cas et tout dépend de la destination et de votre état de santé général. Ainsi, le moment idéal pour voyager serait le 2e trimestre. Dans tous les cas, demandez l'avis d'un professionnel de santé, gynécologue, sage-femme ou médecin traitant. Enfin, pensez à consulter avant de partir pour vérifier que tout se déroule bien, notamment pour vérifier l'état du col utérin.

Quelle est la meilleure destination ?

L'objectif de ces vacances ? Vous reposer ! On évitera donc le camping, les randos ou le trekking et on optera pour des vacances relax. C'est l'occasion de faire de longues siestes, de vous remettre à la lecture, de faire quelques balades histoire de garder la forme voire quelques brasses dans une piscine. En effet, sachez que vous pouvez nager jusqu'au terme si tout va bien, de plus, la piscine est saine pour le dos et pour le souffle. En revanche, les sports nautiques tels que le surf, la plongée, la planche sont à proscrire. Quelle que soit la destination, privilégiez confort et tranquillité. Par exemple, la montagne a beaucoup d'atouts : il y fait bon, les nuits sont fraîches, la nature est reposante... Attention toutefois à l'altitude pas forcément idéale pour les femmes enceintes. Les régions au-dessus de 2 100 m peuvent en effet être dangereuses pour le futur bébé et pour sa maman, en raison du manque d'oxygène. Il faut donc y aller par étapes. Si vous êtes en voiture, montez 600 m par jour pour minimiser les risques. Enfin, vous pouvez également partir dans une station balnéaire et profiter des bienfaits d'une thalasso prénatale

Quels pays sont à éviter ?

On évite d'aller dans un pays dans lequel le climat est trop chaud et qui pourrait provoquer des bouffées de chaleur ou des jambes gonflées. En effet, les femmes enceintes sont plus sensibles aux montées de températures. En particulier, les climats chauds et humides sont très fortement déconseillés. Également, les pays tropicaux sont à proscrire : ceux à forte transmission de paludisme ou qui sont le foyer d'infections dangereuses, ceux où les conditions d'hygiène ne sont pas optimales ou encore ceux dans lesquels les structures médicales sont rares. De toutes façons, la plupart des médicaments contre les maladies parasitaires et bon nombre de vaccins sont contre-indiqués pendant la grossesse. Évidemment si vous ne pouvez différer votre voyage et qu'un vaccin est nécessaire, votre médecin vous dira alors si vous pouvez partir. Il pourra également vous donner des conseils en matière d'hygiène et la procédure à suivre en cas de problèmes.

Quel est le meilleur mode de transport ?

Rouler pendant 10 heures en voiture en pleine chaleur pour rejoindre son lieu de vacances n'est vraiment pas conseillé quand on attend un bébé. L'idéal : partir à moins de 300 km ou faire des étapes pour ne pas rester dans la voiture trop longtemps. Pourquoi est-ce fatiguant ? La position assise n'est pas du tout confortable et on a tendance à forcer sur les jambes. Mais surtout, entre les accélérations, les coups de frein et les secousses éventuelles quand la route est cahoteuse, l'utérus est trop sollicité. Les contractions peuvent alors s'intensifier et à force raccourcir le col. Conclusion, si vous allez trop loin, il est préférable de choisir un autre moyen de transport, train ou avion.

Grossesse : puis-je prendre le train ?

Oui, car le train est généralement climatisé, il n'occasionne pas de secousses, les sièges sont plus larges qu'en avion et on n'est pas obligée de rester assise tout le temps. Donc en effet, cela semble être le meilleur mode de transport pour les femmes enceintes. Soyez quand même prévoyante car tous les trains ne répondent pas aux mêmes critères de confort. Renseignez-vous donc avant le départ pour savoir s'il y a un wagon-restaurant et si le train est climatisé. Si vous voyagez de nuit, réservez une couchette pour ne pas arriver fatiguée. Enfin, essayez de prendre un billet qui vous amène directement à destination et évitez les correspondances.

Grossesse : puis-je prendre l'avion ?

Oui, mais quelques recommandations tout de même ! Première chose à faire, s'assurer que la compagnie aérienne accepte bien les femmes enceintes ! Attention, certaines compagnies refusent les femmes enceintes de plus de 7 mois, donc mieux vaut vérifier les conditions avant de partir en vacances. Parfois, un certificat médical précisant le terme de votre grossesse peut vous être demandé à l'embarquement. Deuxième réflexe : réserver en avance afin de pouvoir choisir son siège ou demander un embarquement prioritaire. Idéalement, choisissez une place à l'avant et proche de l'allée centrale afin de pouvoir vous détendre et d'être le plus proche possible des toilettes. Enfin, évitez les avions privés qui, contrairement aux avions de ligne, ne sont pas tous pressurisés. Aussi, vous risqueriez de manquer d'oxygène lors des changements de pression.

Voyager enceinte en avion. Habillez-vous légèrement et confortablement, prévoyez des encas si jamais le menu proposé par la compagnie ne vous convient pas. Aussi, il est nécessaire de se dégourdir les jambes le plus souvent possible (toutes les 1h30), de changer de position très régulièrement et de faire des mouvements de pieds pour améliorer la circulation veineuse dans les jambes. Enfin, si vous êtes particulièrement sujette aux varices, ou à une insuffisance veineuse, vous pouvez porter des bas ou des collants de contention pendant votre voyage pour prévenir les phlébites (à faire prescrire par son médecin).

Des astuces pour un trajet sans stress

  • Portez une tenue légère et confortable. S'il fait chaud, restez pieds nus et essayez si possible de surélever vos jambes.
  • Reculez le siège au maximum pour étirer vos jambes et être bien à l'aise. Si vous conduisez, ajustez le volant et reculez-vous pour que votre ventre soit le plus loin possible du volant.
  • Prévoyez un coussin pour soutenir votre dos, voire un oreiller pour votre cou.
  • Faites des pauses régulièrement pour marcher un peu (toutes les 1h30).
  • Buvez de l'eau aussi souvent que possible. 
  • Évitez de prendre les petites routes sinueuses ou en mauvais état.
  • Gardez toujours avec vous un antispasmodique en cas de contractions pendant le trajet.
  • N'oubliez pas la ceinture de sécurité : mettez-la sous-abdominale le plus bas possible, au niveau du bassin afin qu'elle n'appuie pas sur le ventre, et l'autre partie de la sangle, comme d'habitude, entre les seins.

Quels papiers prendre avec moi ?

N'oubliez surtout pas de prendre avec vous votre dossier médical complet : résultats d'analyses de sang, échographies, carte de groupe sanguin, carte vitale et carte d'assurance maladie européenne, ce qui permettra de gagner du temps en cas de consultation ou d'hospitalisation d'urgence. Notez aussi le numéro de votre médecin traitant ou de votre gynécologue. Pensez également à prendre tous vos médicaments ainsi que les ordonnances qui vont avec, que vous garderez dans votre sac à main en cas de perte de bagage (on n'est jamais trop prudent !). Avant de partir, il peut être utile de demander à votre médecin de rédiger les ordonnances et autres papiers médicaux en anglais. Enfin, renseignez-vous avant de partir sur les structures médicales proches de votre lieu de vacances : urgences, service obstétrique, médecin le plus proche, etc. Notez toutes ces informations pour les avoir à disposition en cas de besoin. Si vous partez à l'étranger, prévoyez une assurance rapatriement. Sur place, si vous avez besoin d'un médecin en urgence, appelez votre ambassade, votre consulat ou rendez-vous directement aux urgences d'un hôpital.

Qu'emporter dans sa trousse à pharmacie ?

Ne prenez que des médicaments conseillés par votre médecin. En effet, l'automédication est fortement déconseillée pendant la grossesse. Voici une liste non-exhaustive des médicaments à avoir sur soi en voyage :

  • Des antispasmodiques en cas de contractions
  • Du fer pour prévenir l'anémie si votre médecin vous en a prescrit
  • Un médicament anti-acide pour éviter les remontées acides fréquentes pendant la grossesse
  • Un médicament en cas de diarrhées. Elle peut avoir de graves conséquences pour vous et pour le fœtus : déshydratation, baisse du débit sanguin du placenta, etc.
  • Du paracétamol en cas de maux de tête ou de petite fièvre
  • Un thermomètre, éventuellement

A savoir. Une fièvre supérieure à 38°C est généralement le signe d'une infection sous-jacente qu'il faut traiter. Dans ce cas, il faut appeler aussitôt un médecin ou aller directement aux urgences de l'hôpital le plus proche. 
Les contractions : avant le 8e mois, une femme enceinte peut avoir jusqu'à 8-10 contractions par jour sans que cela soit anormal. En revanche, sil elles sont plus fréquentes, douloureuses ou régulières, il faut consulter rapidement.


 

Qu'emporter dans sa valise ?

Déjà, on n'oublie pas ses lunettes de soleil, sa crème solaire et son chapeau. Mieux vaut ne pas trop vous exposer cet été. En outre, vous éviterez le fameux masque de grossesse (coloration brune sur la peau du visage). Pensez également à prendre une crème contre les vergetures, un brumisateur d'eau pour vous rafraîchir, une moustiquaire et des répulsifs contre les moustiques si nécessaire. Attention, veillez cependant à bien lire les précautions d'emploi car certains (qui contiennent du DEET) sont déconseillés aux femmes enceintes. Côté vêtements, préférez des tenues amples et des chaussures confortables, si jamais vous avez les pieds gonflés à cause de la chaleur. Enfin, pour des vacances relaxantes, vous pouvez apporter un oreiller pour soulager le dos ou des sachets de tisane pour bien dormir.

Lire aussi :