Hapsatou Sy réagit à la pression sociale du 2e enfant

Maman d'une petite Abbie, Hapsatou Sy avait confié avoir souffert de dépression post-partum à la naissance de sa fille en septembre 2016. "Après la naissance de ma petite fille, j'ai réalisé que la fatigue psychologique et physique des mamans pouvait survenir brutalement. Même en se préparant pendant 9 mois, nous avons toujours des surprises, et elles ne sont pas toutes bonnes !" avait-elle témoigné sur son blog. Aujourd'hui, elle se confie de nouveau sur la pression sociale du deuxième enfant. "Nous n'avons pas à subir la pression de qui que ce soit, même bien attentionné. C'est quelque chose de très intime, qui se décide entre quatre yeux, voir plus mais ce sont ceux de vos autres enfants", a-t-elle ajouté.