"La césarienne n'est pas un sous-accouchement"

Raye Lee, une Américaine ayant accouché par césarienne, a posté un message sur facebook pour répondre à ceux qui estiment qu'il s'agit d'une "option de facilité". Son coup de gueule est vite devenu viral.

© Natalia Davydova - 123rf

Aux Etats-Unis, le taux d'accouchement par césarienne atteint les 30 % (contre 22 % en France), alors que l'Organisation mondiale de la Santé préconise un taux maximal de 15 % pour cette pratique qui doit être réservée en cas d'indications médicales précises. Et pour certains américains, il semblerait que la césarienne soit une "option de facilité" ou d'un "sous-accouchement". "Une césarienne ? Donc tu n'as pas vraiment donné naissance ? Ça a dû être sympa de choisir l'option la plus facile". Voici les remarques auxquelles doivent faire face certaines jeunes mamans qui n'ont pas accouché par voie basse. C'est ce qu'a voulu dénoncer Raye Lee, une Américaine ayant eu recours à une césarienne, en publiant ce 19 août un message sur son compte facebook.

Un coup de gueule devenu viral. "Oui, ma césarienne était vraiment une solution de commodité. C'était vraiment avantageux d'avoir 38 heures de travail avant que mon bébé ne soit en état de détresse et que chaque contraction stoppe son rythme cardiaque", répond Raye Lee avec ironie. Elle précise également que sa césarienne n'était pas programmée, mais qu'elle a permis de sauver son bébé. "Cela a été la chose la plus difficile que j'ai eu à expérimenter (…) Avoir un enfant hurlant, extrait d'une incision de quelques centimètres pour laquelle on vous a coupée, déchiquetée jusqu'à ce qu'elle se déchire à travers toute votre graisse, vos muscles et vos organes est une expérience complètement différente de ce que j'imaginais pour la naissance de mon enfant", confie la jeune maman qui doit désormais se remettre de cette opération chirurgicale. "Vous vous servez de vos muscles abdominaux pour tout, même pour vous asseoir. Imaginez ne pas pouvoir les utiliser car vous avez été littéralement déchirée et mutilée par un docteur. Et de ne pas pouvoir les rééduquer pendant plus de six semaines car votre corps doit le faire naturellement". Son message ainsi que la photo de sa cicatrice ont depuis été partagés plus de 26 000 fois et commentés plus de 40 000 fois.

Dans quel cas accouche-t-on par césarienne ?

La césarienne est une intervention chirurgicale très sérieuse, qui a permis à de nombreux nouveau-nés de voir le jour sans complication. Elle se pratique (de manière programmée ou en urgence selon les situations), dans des conditions très précises dès lors que la santé de la future maman ou de l'enfant est en jeu. Si vous devez avoir recours à une césarienne, rassurez-vous : cette technique est particulièrement rodée et s'effectue sous péridurale ou anesthésie générale. De plus, l'incision mesure 10 à 15 cm et la cicatrice reste discrète. Voici quelques cas parmi les plus fréquents : 

  • La future maman a un bassin trop étroit ou le bébé est trop gros,
  • Le bébé se présente par l'épaule ou par le front (plutôt que par la tête),
  • Le cordon ombilical sort au moment de la rupture de la poche des eaux,
  • Le cœur du nouveau-né présente des signes de faiblesse,
  • En cas de grossesses multiples...

Lire aussi