J'ai peur d'avoir une épisiotomie

Sur le moment, l'épisiotomie n'est pas douloureuse © Kati Molin
Après la péridurale, l’épisiotomie fait partie des principales craintes des futures mamans, selon Sylvie Coché. Pour autant, "aucune situation n'exige une épisiotomie systématique, même lors d'un accouchement par forceps ou avec ventouse", nous confiait le gynécologue Thierry Harvey lors d'une interview de janvier 2018. C'est le médecin en charge de l'accouchement qui va prendre la décision ou pas de recourir à une épisiotomie, si le périnée est très distendu, s'il y un risque de déchirure très complexe ou s'il y a une urgence à faire sortir le nourrisson par exemple. 

Conseil : "Dites-vous bien que l'épisiotomie est nécessaire sur le moment, et qu'elle ne fait pas mal lorsqu'elle est pratiquée. D'ailleurs, lorsqu'elle se fait discrètement, les futures mamans ne s'en rendent même pas compte. En revanche, elle est douloureuse les jours suivants l'accouchement. Rien ne sert donc de s'angoisser pour rien", précise la sage-femme.