Peut-on manger ou boire avant l'accouchement ?

Il est interdit de manger ou de boire avant l'accouchement, si le travail a commencé. © Igor Mojzes
Lorsque le travail a commencé et que l'on va accoucher dans l'heure qui suit, il est préférable de ne pas manger, et certaines maternités interdisent même de boire, ne serait-ce qu'une gorgée d'eau, rappelle Sylvie Coché, sage-femme. "On ne sait jamais comment les choses peuvent évoluer, et dans le cas où une césarienne s'impose sous anesthésie générale, la femme enceinte doit être à jeun, afin d'éviter tout risque de complications tel que le syndrome de Mendelson (lorsque le contenu de l'estomac remonte au niveau des bronches)".

Conseil : Tout d'abord, lorsqu'une femme enceinte a de fortes contractions, elle n'a généralement pas faim. C'est plutôt la soif qui se fait sentir, d'autant qu'elle perdure et que la future maman a tendance à se dessécher. Sylvie Coché recommande alors d'utiliser, été comme hiver, un brumisateur, sans parfum, afin de soulager la soif sans prendre de risque.