Sexualité après l'accouchement : les couples attendent en moyenne... 58 jours

Selon une étude britannique, les couples attendraient en moyenne deux mois avant de reprendre une sexualité après la naissance de leur bébé. Pour la plupart, la satisfaction est encore plus importante après la grossesse.

© gpointstudio

A quel moment peut-on reprendre une sexualité après l'accouchement ? Est-ce que les rapports changent ?... Selon une étude britannique réalisée par le site Channel Mum auprès de plus de 1 000 parents, les couples seraient (contre toute attente) encore plus épanouis sexuellement après la naissance de leur bébé. 94 % des personnes interrogées se déclarent satisfaites de leurs rapports sexuels après la grossesse et 57 % estiment même que les relations sont encore meilleures.

La reprise de la sexualité, environ deux mois après l'accouchementSelon l'étude, les jeunes parents patientent en moyenne 58 jours avant de reprendre une activité sexuelle normale suite à la naissance de leur enfant. Mais cette durée dépend des couples et de nombreux facteurs (fatigue, douleurs liées à l'accouchement, baisse de la libido...), comme l'expliquait Catherine Solano lors d'une précédente interview. D'ailleurs, si la plupart attendent deux mois environ, 5 % des personnes interrogées ne reprennent leur vie sexuelle qu'au bout d'un an, tandis que 14 % font de nouveau l'amour trois semaines ou moins après la naissance du bébé, parfois même contre l'avis du médecin. Quant à la fréquence des rapports, elle varie aussi : un tiers des parents déclarent avoir plus de rapports qu'avant et 4 personnes sur 5 misent davantage sur l'intensité de leurs relations sexuelles, estimant que la qualité prime sur la quantité. "Avoir un bébé est le plus grand changement que peut reconnaître une relation, donc c'est génial de voir que cela rapproche les couples au lieu de les éloigner", explique la fondatrice de Chanel Mum, Siobhan Freegard.

Les hommes apprécient plus le corps de leur compagne après l'accouchement, contrairement à ce que peuvent penser 44 % des jeunes mamans, complexées par leurs kilos post-grossesse. 4 femmes sur 10 refusent même que leur conjoint leur touche la poitrine, particulièrement si elles allaitent leur bébé. Pourtant, seuls 3 % des hommes admettent ne pas apprécier le corps de leur femme après la naissance de leur enfant et un tiers d'entre eux précisent n'avoir observé aucun changement. D'autant plus qu'ils sont plus demandeurs que les jeunes mamans en matière de sexualité : les papas espèrent en moyenne deux rapports par semaine, contre un par semaine pour les femmes. 

Lire aussi