Masque de grossesse : comment l'éviter ?

Les femmes enceintes voient souvent apparaître des tâches brunes sur certaines zones de leurs visages. C’est sûrement un masque de grossesse. Pourquoi apparaît-il ? Comment l'éviter ?... On fait le point.

© JenkoAtaman

Le masque de grossesse, ou chloasma, apparaît chez 70% des femmes enceintes entre le 4ème et le 6ème mois de grossesse. Il correspond à des plaques pigmentées brunes bien délimitées, qui sont réparties sur le visage (front, tempes, menton, joues, pourtour de la bouche…). Elles sont généralement symétriques et ont une forme plus ou moins régulière.

Pourquoi apparaît-il ? Ce sont les hormones de grossesse qui sont responsables de l’apparition du chloasma. L’augmentation de leurs taux durant la grossesse, et plus particulièrement des oestrogènes, est responsable de la surproduction de mélanine sur certaines zones du visage.

Y a-t-il des femmes plus exposées que d’autres ? Les femmes brunes à la peau mate sont plus concernées par le masque de grossesse que les femmes à peau claire, même si ces dernières ne sont pas épargnées. C’est en effet le phototype de chacune, c’est-à-dire leurs couleurs de peau et de cheveux, qui détermine le risque d’en développer un. Le type et le lieu d’exposition aux rayons du soleil jouent également un rôle dans son apparition. Par ailleurs, les femmes concernées ont un risque d'en avoir à nouveau lors d’une prochaine grossesse. Elles devront donc être plus que vigilantes et penser à bien appliquer une protection solaire totale.

Comment l’éviter ? Le risque de survenue d’un masque de grossesse est considérablement augmenté par l’exposition solaire. Il faut donc penser à toujours bien protéger sa peau, en particulier celle du visage, lorsqu’on est enceinte. Jusqu’à la naissance de bébé, un écran total indice 50+, un chapeau ainsi que des lunettes de soleil sont nécessaires pour éviter toute apparition de tâches.

Quand disparaît-il ? Lorsqu’un chloasma est présent durant la grossesse, il disparaît généralement très vite après l’accouchement mais peut toutefois perdurer jusqu’au six mois de l’enfant. Si les tâches persistent, n’hésitez pas à consulter un dermatologue qui pourra éventuellement vous prescrire des crèmes médicamenteuses dépigmentantes. Ce sont généralement des crèmes à base de vitamine A acide ou d’hydroquinone associé à un corticoïde. Vous devez également continuer à appliquer de l’écran total et changer de contraception. Les pilules contraceptives à base d’oestrogènes peuvent en effet favoriser la survenue de tâches.

Découvrez notre calendrier de grossesse 

Lire aussi