Grippe pendant la grossesse : les femmes enceintes doivent rester vigilantes

Marisol Touraine, ministre de la Santé, vient de déclencher le plan ORSAN pour faire face à l’épidémie de grippe qui sévit en France depuis quelques semaines et touche particulièrement les personnes à risques. L’occasion de revenir sur les symptômes de la grippe pendant la grossesse.

© Fotofolia

La grippe a déjà touché 2,5 millions de personnes en France, atteignant ainsi son pic épidémiologique. Afin de favoriser la prise en charge des malades dans les hôpitaux et les urgences, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a déclenché ce vendredi le plan ORSAN (Organisation de la réponse du système de santé en situations sanitaires exceptionnelles). Les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes, considérées comme des personnes à risques, doivent donc rester vigilants.

Symptômes et risques : quand faut-il s’inquiéter ?

Cette infection respiratoire aiguë entraîne généralement une forte fatigue et une fièvre intense (environ 39°C), ainsi qu’une toux sèche, des courbatures et des maux de tête. Les femmes enceintes ayant un risque d’infection bactérienne plus développé sont alors particulièrement vulnérables.

Par conséquent, elles ne doivent pas hésiter à consulter leur médecin ou gynécologue si l’un de ces symptômes se présente, afin de limiter les risques de complications pendant la grossesse. Celui-ci pourra alors établir un diagnostic grâce à un prélèvement nasal et proposer un traitement antiviral à la future maman en fonction de son état de santé.

Que faire en cas de grippe lorsqu’on est enceinte ?

Rien ne sert de paniquer. Néanmoins, il est important de ne pas attendre trop de temps avant de consulter son médecin. En effet, une prise en charge précoce en cas de grippe pendant la grossesse permet de limiter les complications respiratoires et de soigner plus efficacement la femme enceinte. C’est notamment le cas du traitement par Tamiflu, qui est prescrit dans les 48h après l’apparition des premiers symptômes de la grippe.

Par ailleurs, le Haut conseil de la santé publique recommande aux futures mamans de se faire vacciner contre la grippe afin de prévenir les risques. Le vaccin permet ainsi de prolonger l’immunité de la femme enceinte tout en protégeant le nouveau-né jusqu’à l’âge de six mois.

Quelques règles d'hygiène

Afin d'éviter la transmission de la maladie, le ministère de la santé rappelle quelques mesures d'hygiène. Les personnes malades sont invitées à limiter les contacts avec les plus fragiles, à se couvrir la bouche et le nez en cas d'éternuements ou de toux et à se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique. 

En cas de grossesse, il est recommandé d'éviter les zones d'affluence en période d'épidémie de grippe et de ne pas approcher les personnes contagieuses. Se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon (ou à défaut avec une solution hydroalcoolique), et se protéger avec un masque chirurgicale en présence d'autres personnes malades, permettent notamment de prévenir les risques de transmission de la grippe.

Lire aussi