Réduire la durée du séjour en maternité : la mesure envisagée par l'Assurance-maladie

Un rapport de l'Assurance-maladie propose de réduire d'une journée le temps passé à la maternité après un accouchement. Le but ? Economiser 280 millions d'euros.

Réduire la durée du séjour en maternité : la mesure envisagée par l'Assurance-maladie

Le conseil d'administration de l'Assurance-maladie doit plancher aujourd'hui sur un rapport visant à faire des économies dans le domaine de la santé dans le cadre du plan d'économies annoncé par Manuel Valls. Ce sont plus de 10 milliards d'euros qui devront être coupés dans ce secteur.
Réductions des IRM et des prescriptions de médicaments ainsi que la durée du séjour en maternité sont au menu selon Le Figaro. 

Les femmes passent actuellement 4,2 jours en moyenne à la maternité après leur accouchement. Un séjour qui pourrait être écourté et ramené à 3 jours. Cette mesure permettrait ainsi d'économiser 280 millions d'euros. La France est, en effet, un des pays où ce séjour est le plus long derrière la Hongrie (5,2) et la République Tchèque (4,5). Au Royaume Unis, par exemple, l'hospitalisation ne dure que 1,7 jours, alors que l'Allemagne et la Finlande sont, quant à elles, proches des trois jours. Cette solution semble possible si les jeunes parents bénéficient d'un meilleur accompagnement du retour à domicile. De plus, la Sécurité Sociale propose un programme d'accompagnement au retour à domicile et rembourse à cet effet, les déplacements de sages-femmes libérales chez les parents, jusqu'au 12e jour de la naissance du bébé. 

 

À lire également : 

 

 



 Notre annuaire des maternités pour trouver l'établissement idéal !