Je veux tomber enceinte ! Annoncer la nouvelle au papa : témoignages

Vous étiez déjà très émue à la lecture du résultat sur le test de grossesse... Il vous restait à annoncer l'excellente nouvelle au futur papa ! Voici les extraits de vos récits d'annonce les plus originaux. 

 Nathalie : "Je lui ai réclamé une nouvelle voiture"

"On avait une petite voiture à l'époque... Je suis sortie de la salle de bains et j'ai dit : "Chéri, il nous faut une nouvelle voiture!" Il a mis 30 secondes à comprendre ce que je voulais dire ! Puis, il a sauté partout. Il voulait à tout prix être papa ! Et on a bien évidemment acheté une nouvelle voiture !"

 Frédérique : "Le test en cadeau d'anniversaire de mariage"

"Un mois après notre décision de faire un bébé, j'achète un test de grossesse, pas encore décidée à le faire car j'avais quelques jours de retard de règles mais rien de très probant encore ! Je décide, pour le symbole et qui sait, la magie, d'attendre la date de notre premier anniversaire de mariage. Ce jour-là, à 4h du matin, je suis surexcitée et j'ai du mal à fermer les yeux ! A 8h, je n'en peux plus, je fais le test. Pas de doute, c'est bien positif. Je remonte me coucher et mon chéri dort tellement bien que je n'ai pas le courage de le réveiller, j'attendrai le moment opportun pour le lui dire ! Ça tombe bien, à midi, il me fait une surprise et m'invite au restaurant pour nos 1 an de mariage... Au moment de l'échange de cadeaux, il ne soupçonne pas ce que contient mon emballage de fortune ! Il me dit : "C'est pas vrai, c'est pas vrai !" Ses larmes coulent de joie."

comment annoncer la nouvelle au papa ?
Comment annoncer la nouvelle au papa ? © WavebreakMediaMicro - Fotolia.com

 Céline : "C'est lui qui me l'a annoncé !"

"Un matin d'été, j'ai fait un test urinaire qui est resté négatif. Sans y croire, je suis malgré tout allée faire le test sanguin au labo, puisqu'il m'avait été prescrit. Le soir, je devais aller chercher les résultats, mais coincée dans un embouteillage, j'y ai envoyé mon compagnon. C'est lui qui a ouvert l'enveloppe, vu le résultat, et qui m'a appelée pour m'annoncer la bonne nouvelle : j'étais enceinte ! Quand il a lu le résultat, il s'est mis à pleurer, puis, pour être sûr de ce que ça voulait dire, il est retourné voir la secrétaire du labo et lui a dit : "Ça veut dire quoi, ça ?" et elle a répondu : "Ça veut dire que je n'aurais pas dû vous remettre les résultats à vous !"

 Sophie : "J'ai envoyé un messager"

"Sur une petite carte, j'ai noté : "Papa, je ne vais plus être toute seule maintenant. Je vais avoir une petite soeur". Je l'ai mise dans une enveloppe et j'ai dit à ma fille de 18 mois de l'apporter à son père. Quand il a pris ce courrier, il m'a demandé ce que c'était. Je lui ai dit : "Elle l'a trouvé par terre, ouvre-le !" Quand il a eut fini de lire, il a embrassé sa fille et a versé une larme de bonheur. Il était heureux."

 Ketty : "J'ai écrit la nouvelle sur mon ventre"

"J'avais arrêté la pilule, on essayait d'avoir un bébé. Mes règles étaient en retard alors j'ai fait un test de grossesse qui s'est révélé positif. Mon homme assis dans le canapé regardait la télé. Je me suis mise devant lui et j'ai soulevé mon tee-shirt. Sur mon ventre, il était écrit au rouge à lèvres "Bonjour papa". Il fut sans voix et ravi !"

 Annabel : "Des chaussettes pour le dire"

"Je m'en doutais depuis trois jours et je cherchais un cadeau à offrir au futur papa pour lui annoncer. Au sortir de la clinique avec le mot "positif" sur des résultats désormais certains et après un torrent de larmes de bonheur, j'ai très facilement trouvé une petite paire de chaussettes blanches avec un petit ourson dessiné dessus, toutes simples, mais trop mignonnes. Le soir, quand mon mari est rentré, je lui ai dit que j'avais trouvé quelque chose pour lui en faisant les courses aujourd'hui. Je lui ai tendu le paquet, il l'a ouvert et a joué à celui qui ne comprenait pas tout ! Il a ajouté : "Ah, alors il va vraiment falloir qu'on s'y mette maintenant" mais ses yeux commençaient déjà à s'embuer de larmes. Il avait bien évidemment tout compris, et m'a même avoué un peu plus tard qu'il se doutait de quelque chose : je n'étais plus tout à fait la même, j'avais déjà commencé à changer. Ah, les hormones..."

 Martine : "Une annonce radio !"

"Mon mari, sapeur-pompier, était de garde ce jour-là. Voulant lui annoncer la nouvelle, je file à la caserne, mais il était parti en intervention... Alors, son collègue l'a joint par radio et tout le département a entendu le message ! Il était sonné, heureux. Bien sûr, j'ai attendu son retour. Il avait le sourire jusqu'aux oreilles quand il m'a vue, et m'a embrassée devant tous ses collègues."

 Michelle : "Je lui ai envoyé un mail"

"Je lui ai adressé un mail qui comportait deux sucettes de bébé, une rose et une bleue. J'ai écrit la question suivante : tu paries sur quoi ? Il m'a répondu qu'il prenait les deux en m'embrassant très fort le ventre."

 Hélène : "Enceinte et des poussières..."

"Nous étions en plein travaux dans l'appartement. On refaisait une chambre et, comble de l'ironie, sans rien se douter, on l'avait peinte en rose ! Quand je suis sortie de la salle de bains avec le test, j'ai voulu garder le secret encore un peu pour moi, même si j'avais la banane et une furieuse envie de le crier ! Ça avait aussi quelque chose d'excitant d'être la seule à connaître le secret ! Mon copain ponçait le plancher et le temps qu'il s'absente, 5 minutes peut-être, j'ai écrit dans la poussière du sol avec une grosse éponge mouillée "J'attends un bébé " et j'ai pris une photo pour le souvenir. Lorsqu'il est revenu, j'avais quitté la pièce ni vu ni connu et j'attendais sa réaction. Là, les minutes m'ont semblé durer une éternité, jusqu'à ce que j'entende un : "Non?". Énorme !"

 Virginie : "Par faire-part tout simplement !"

"J'ai envoyé à notre adresse un faire part de naissance "à trous" avec seulement nos noms dessus qu'on pourrait remplir 9 mois après... Il a adoré ! On a d'ailleurs gardé le même modèle pour la naissance du bébé !"

Sommaire