Grossesse : 10 questions qu'on n'ose pas poser

Avec la grossesse, les envies changent. © Monika Adamczyk - Fotolia.com

L'autre jour vous avez fait un déjeuner "futures mamans" avec vos collègues. Elles ont commencé à énumérer toutes leurs envies : Lucie rêve de tartes aux pommes, Mélanie n'arrête pas de manger des purées au jambon, "comme quand elle était petite" et Justine craque pour les poires Belle-Hélène. "Et toi, tu as des envies ?" vous ont-elles demandé. Eh bien non... Seriez-vous un ovni parmi les femmes enceintes ?

La plupart des femmes enceintes ont effectivement des envies (ou des dégoûts) pour certains aliments, mais pas toutes. En cause ? Les bouleversements hormonaux qui accompagnent la grossesse, surtout au premier trimestre. A cette période, on remarque souvent des changements des habitudes alimentaires, comme si l'organisme s'adaptait. Par exemple, être dégoûtée de l'alcool ou du café pile dans les semaines qui suivent le début de la grossesse n'est pas un hasard... Et c'est tant mieux !

Après le quatrième mois, les envies et dégoûts ont tendance à s'estomper. Si ce n'est pas les cas et que vous faites lever votre compagnon au milieu de la nuit pour une tarte aux fraises, c'est peut-être juste que vous avez besoin d'attention...