Grands-parents : ça s'apprend ! Une attitude bienveillante

les grands-parents doivent rester à leur place.
Les grands-parents doivent rester à leur place. © Monkey Business - Fotolia.com

Savoir trouver la bonne distance

Les grands-parents le savent bien puisqu'ils ont eux-même été parents un jour : il faut savoir se mettre à distance respectueuse de l'éducation donnée par leurs enfants à leurs petits-enfants et ne pas se substituer à eux. Afin de préserver une harmonie familiale, ils ne doivent pas se mêler des décisions prises par les parents. En effet, bien souvent les conflits familiaux partent d'une réflexion à propos de l'éducation. Mauvaise idée ! Dans leur nouveau rôle de parents, les enfants ont besoin de trouver leur place et d'être crédibles dans l'exercice de l'autorité. Si la belle-mère ou le beau-père donne son avis sur tout, en remettant en cause des principes éducatifs devant l'enfant, cela ruine l'équilibre familial. Chacun doit rester à sa place : les parents transmettent les valeurs éducatives, et les grands-parents se doivent de respecter leur volonté. Les critiques et remarques négatives des grands-parents ne doivent jamais être formulées devant l'enfant et si divergence de point de vue il y a, ils se doivent d'être diplomates et de ne surtout pas imposer leur avis.
Mathilde, maman d'un petit garçon de 2 ans explique : "Mes parents n'ont pas changé depuis la naissance de mon fils. Ils me donnent quelques conseils quand j'en demande mais n'imposent rien. Je sais que certains points les dérangent, mais ils ne le disent jamais devant moi".

La garde des enfants

Les grands-parents sont bien souvent d'une aide précieuse dans la garde des petits. En proposant leur aide tout en prenant soin de ne jamais s'imposer aux parents, ils offrent au couple un moment privilégié pour se ressourcer.
Toutefois, certaines règles sont à observer pour éviter les tensions. Louise relate son expérience : "Quand mes parents gardent les enfants, ils respectent mes principes dans les grandes lignes notamment les choses sur lesquelles je ne souhaite pas transiger comme l'alimentation ou le temps passé devant les dessins animés. En revanche, à partir du moment où ils sont chez eux avec les petits, je sais qu'ils transgressent certains points et je l'accepte. Cela fait partie de leur plaisir et de la complicité qu'ils ont ensemble".
Quand elle ne devient pas systématique et contraignante pour les grands-parents, la garde des enfants est un vrai plaisir qui permet aux petits de découvrir une autre manière de vivre et des nouvelles règles. Cela participe ainsi fortement à élargir leur vision du monde.







 




 

Sommaire