Garde d'enfant, garde bébé : choisir son mode de garde

Nounou, baby sitter, fille au pair, assistante maternelle, garderie... Il existe de nombreux moyens, plus ou moins onéreux, pour faire garder son enfant. Comment choisir son mode de garde ? Y a-t-il des aides ? Voici quelques conseils pour la garde d'enfant.

Quel mode de garde ?

À l'heure actuelle, il y aurait environ 2,3 millions d'enfants de 0 à 3 ans en France, pour à peu près 388 000 places en crèches collectives. Sortez votre calculatrice ! Eh oui, vous n'avez pas fait d'erreur, cela ne fait qu'une place pour six enfants... Donc si vous faites partie des 25% de parents qui souhaiteraient confier leur enfant à une crèche collective, il est peut-être temps d'envisager un autre mode de garde, car il n'est pas sûr que vous obteniez une place !

Quels sont les différents modes de garde pour votre enfant ?

Rassurez-vous néanmoins : il existe de nombreux autres modes de garde pour votre bambin. La crèche collective semble pratique, mais ses horaires sont souvent peu flexibles, et il est nécessaire d'avoir une solution de repli en cas de maladie de votre enfant, ce qu'une assistante maternelle peut vous offrir plus aisément. Et peut-être vous ou votre conjoint avez-vous la possibilité de confier votre enfant à une crèche interentreprises, dont les tarifs sont intéressants et les équipes bien formées ? À moins que vous souhaitiez vous investir davantage en participant à une crèche parentale, si votre emploi du temps vous le permet ? Chaque mode de garde a donc ses avantages et ses inconvénients, et il y en aura bien un qui conviendra à votre situation !

Combien vous en coûtera-t-il pour faire garder votre enfant ?

Les coûts sont très variés, d'un mode de garde à un autre et d'une ville à l'autre aussi ! De plus, sur les modes de garde gérés par les municipalités, le quotient familial entre en jeu et provoque des disparités selon les foyers. Il est donc judicieux de bien prendre en compte les coûts, en n'oubliant pas les frais annexes (repas, indemnités d'entretien chez une assistante maternelle, mais aussi éventuels frais de transport si vous devez faire un grand détour pour déposer votre enfant) ni les aides auxquelles vous pouvez avoir droit.

Actualités

Dossiers