Garde d'enfant, garde bébé : le guide

Nounou, baby sitter, fille au pair, assistante maternelle, garderie... Il existe de nombreux moyens, plus ou moins coûteux, pour faire garder son enfant. Comment choisir son mode de garde ? Y a-t-il des aides ? Voici quelques conseils pour la garde d'enfant.

Quel mode de garde ?

Actuellement, il y aurait environ 2,4 millions d'enfants de 0 à 3 ans en France, pour environ 419 000 places en crèches (toutes formes confondues) selon l’Observatoire national de la petite enfance de la Cnaf. Sortez votre calculatrice : cela ne fait malheureusement qu'une place pour six enfants ! Donc si vous faites partie des 25% de parents qui souhaiteraient confier leur enfant à une crèche collective, il est peut-être temps d'envisager un autre mode de garde, car il y a peu de chances que vous obteniez une place !

 

Quels sont les différents modes de garde pour votre enfant ?

Pas de panique, il existe plusieurs modes de garde pour votre enfant. Les plus petits peuvent être accueillis dans des crèches, des micro-crèches, des haltes-garderies ou des jardins d’enfants. La crèche collective semble pratique, mais ses horaires sont souvent peu flexibles (généralement ouverte de 7h30 à 19h) et ses places limitées, Pour mettre le plus de chances de son côté, il est conseillé d’effectuer une pré-inscription avant la naissance de votre enfant auprès de plusieurs crèches dans votre commune. Aussi, il y a les crèches- interentreprises qui accueillent les enfants du personnel : les tarifs sont intéressants et les équipes bien formées (auxiliaires puéricultrices, éducateurs de jeunes enfants). De plus, les horaires d’accueil sont généralement flexibles pour répondre plus facilement à vos contraintes professionnelles. Pensez également aux crèches associatives ou privées qui obéissent aux mêmes normes de sécurité, de qualification du personnel ou de tarification que les crèches municipales. Aussi, vous pouvez vous investir dans une crèche parentale si votre emploi du temps vous le permet. Si la solution de la crèche ne vous convient pas, vous pouvez faire appel à une assistante maternelle agréée qui pourra accueillir à son domicile ou au sein d’une maison d’assistantes maternelles, jusqu’à quatre enfants de moins de 6 ans. Enfin, il vous est également possible de faire garder votre enfant (éventuellement en garde partagée), par une nounou à domicile employée par l‘intermédiaire d’un organisme agréé par l’État. Une solution qui peut être assez onéreuse. Vous l’aurez compris, chaque mode de garde a son lot d’avantages mais comporte parfois quelques inconvénients. Rassurez-vous néanmoins : il y en a forcément un qui pourra convenir à votre situation !

 

Quel tarif pour quel mode de garde ?

Les coûts varient d'un mode de garde à un autre et d'une ville à l'autre aussi ! Pour les modes de garde gérés par les municipalités, la participation familiale est calculée en fonction des revenus selon un barème établi par la CNAF, elle est payable chaque mois. La rémunération d’une assistante maternelle agréée quant à elle est fixée par la convention collective nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur (correspond au SMIC horaire brut depuis janvier 2017 est de 9,76 € par enfant gardé). Le salaire d’une nounou à domicile sera équivalent au SMIC mais pourra parfois subir une hausse selon la ville. Avant de choisir un mode de garde particulier, il est toutefois judicieux de bien prendre en compte tous les coûts qu'il implique, en n'oubliant pas les frais annexes (repas, indemnités d'entretien chez une assistante maternelle, mais aussi éventuels frais de transport si vous devez faire un grand détour pour déposer votre enfant) ni les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Actualités

Dossiers