Comment aider votre enfant dans ses relations avec les professeurs ?

Il vous est sûrement déjà arrivé d’avoir à gérer des conflits avec les professeurs de vos enfants. Oubli de matériel, comportement insolent, retard dans les devoirs, bavardages... Les raisons peuvent être multiples, et la gravité variable. Voici quelques pistes pour gérer ces situations.

Être juste

Le plus grand service que vous pouvez rendre à votre enfant est d’aborder la situation avec recul et justesse. En effet, prendre directement son parti ou celui du professeur risque d’empirer la situation. Ainsi, commencez par vous en tenir aux faits : posez-lui des questions pour avoir le plus d’éléments factuels afin de comprendre la situation. L’objectif est d’avoir une vision globale de ce qui s'est passé, en évaluant les responsabilités de chacun. En effet, si « c’est la troisième heure de colle » que votre enfant reçoit, il y a probablement une raison : à vous de mener l’enquête pour mieux comprendre.

Créer le dialogue


Ensuite, l’important est de rétablir – ou parfois de créer – le dialogue avec le professeur. En effet, la plupart du temps le problème vient de malentendus et d’erreurs d’interprétation entre votre enfant et son professeur. 
Vous pouvez alors prendre rendez-vous avec le professeur et discuter, tous ensemble, de la situation et des solutions adaptées. Revenez encore une fois sur les faits et envisagez les engagements qui peuvent être pris, des deux côtés, pour résoudre le problème à long terme.


Protéger votre enfant
Il peut arriver de rencontrer des professeurs de mauvaise foi, ou qui portent des jugements sur vos enfants. Parfois, il est difficile de résoudre le problème en bonne intelligence. Dans ces cas précis, l’important est de protéger votre enfant. J’ai déjà entendu des parents se plaindre de professeurs ayant eu des propos à la limite de l’injure envers leurs enfants. Dans ces situations extrêmes, veillez à rassurer votre enfant, à lui expliquer qu’en aucun cas un adulte n’a le droit de porter de jugement sur sa valeur, et qu’il ne doit pas en tenir compte. Rappelez-lui qu’il est plein de qualités et que son professeur dépasse les limites en ayant de tels propos.

De part et d’autre, il est essentiel de prendre du recul et de rester factuel. Cela permet d’évoquer tous les sujets, même les plus problématiques, et d’aider votre enfant à apprendre et à grandir. Une seule chose à proscrire : le jugement qui enferme et abîme l’image de soi.