Les 1ères rencontres nationales du Printemps de l’Education

Ce week-end, samedi 21 et dimanche 22 mars 2015, se sont tenues à Paris les 1ères Rencontres Nationales du Printemps de l’Education. Deux journées pleines d’énergies et d’enthousiasme...

Le Printemps de l’Education 
C’est une association fondée en mai 2012 qui a pour but “ de remettre l’enfant au cœur de l’éducation et de contribuer à rendre les enfants heureux. Sa vision se base sur le constat qu’il est grand temps de permettre aux enfants d’apprendre dans la joie, la créativité, l’autonomie, le respect, la coopération, la paix et en lien avec la nature et le vivant, afin qu’ils deviennent citoyens du monde.” Sa présidente est Antonella Verdiani. L’association dispose de multiples antennes sur tout le territoire et d’un volant de bénévoles très motivés. Ce qui lui permet d’organiser de multiples manifestations ici et là. 

Les Rencontres à Paris 

Elles se sont déroulées dans un bel endroit à la Gaité Lyrique. Un programme particulièrement riche a laissé les participants osciller entre la frustration de ne pouvoir assister à tout et la joie profonde de trouver des réponses à leurs questions, d’échanger, de confronter leur point de vue, de rencontrer d’autres personnes, également conscientes de la nécessité de changer l’éducation. Et engagées aussi dans ce processus. Des enfants scolarisés dans des écoles différentes, celles du Colibri et Living School, ont témoigné de leur quotidien. Des adolescents, scolarisés ou instruits hors école, et/ou membres du Club dynamique se sont manifestés comme acteurs du changement. 

Un moment fort de ce riche programme fut la diffusion, en avant-première, du film d’Erwin Wagenhofer : Alphabet. Film que, comme Etre & Devenir, parents et professionnels de l’éducation devraient voir. Ce film, par la bouche de ses protagonistes, assène des vérités fortes et bouscule les certitudes.
Qu’elles soient venues de Nantes, de Rhône-Alpes ou d’ailleurs, les personnes présentes à ce week-end d’exception sont reparties chargées d’émotions et d’espoir. Avec bien plus de 600 personnes, c’est sûr que quelque chose va enfin changer...