Comment adopter la bienveillance dans le cadre familial ?

La bienveillance est un facteur fondamental pour une vie de famille épanouie et une bonne communication entre les différents membres de la cellule familiale. C’est aussi un outil très précieux pour appréhender toutes les situations.

Qu’est-ce que la bienveillance ?

La bienveillance est le fait d’avoir une attitude positive envers autrui, et envers soi-même. C’est le fait de regarder l’autre dans sa globalité de façon indulgente, aimable, confiante. Le fait également de poser un regard ouvert et à priori positif sur soi.

Dans votre relation avec vos enfants, c’est leur offrir cette bienveillance comme support inconditionnel. Quelles que soient leurs actions, leurs notes ou leurs comportements, la bienveillance permet d’aborder toute situation avec une attitude positive qui vise le bonheur de chacun. Elle veut dire qu’en toutes circonstances, vous êtes présents pour leur montrer leur meilleure facette et mettre l’accent sur ce qu’il y a de bon et de bien chez eux.

C’est un repère puissant pour vos enfants, de savoir que leurs parents les entourent de cette protection invisible.

Pourquoi la bienveillance ?

    •    Créer une dynamique positive


La bienveillance crée une dynamique positive, qui met en avant les bons côtés et permet à chacun de montrer le meilleur de lui-même. En effet, chaque membre de la famille est ainsi apprécié tel qu'il est. Ainsi, il est encouragé à s’épanouir et à se développer dans cette voie.

    •    Instaurer un cadre protecteur


La bienveillance permet également de créer un cadre extrêmement protecteur. En effet, quand elle est adoptée, chacun peut s’exprimer comme il le souhaite, faire des erreurs, dire des bêtises, être lui-même ; et ceci sans crainte d’être jugé, critiqué ou moqué. C’est un aspect qui me paraît primordial, quand on sait toutes les moqueries que subissent nos enfants à l’école, au collège ou au lycée. Il est important de leur montrer qu’ils peuvent évoluer dans un environnement protecteur où ils ont droit à la parole, où ils ont la liberté d’exprimer leur unicité et de vivre leurs différences.

    •    Construire des bases solides


Cette bienveillance joue également un rôle important quand il convient d’aborder des problématiques rencontrées par vos enfants : problèmes de comportement, de travail, etc. Car la bienveillance a aussi son rôle à jouer dans les conflits ou les problèmes à régler !
En effet, quand vous permettez à vos enfants d’évoluer dans un cadre familial bienveillant, ils savent intuitivement que vous êtes avant tout un soutien pour eux et que vous souhaitez ce qui est le mieux pour eux. Ainsi, ils sont plus enclins à vous écouter et prendre votre parole en considération quand vous estimez qu’il y a des choses à changer : ils savent que vous le faites pour leur bien !

Quelques conseils :

    •    Donner du sens


La première chose pour faire régner la bienveillance à la maison, c’est de l’expliquer et de montrer en quoi elle est importante. Vous pouvez montrer à vos enfants l’utilité de la bienveillance, ce que cela va leur apporter et en quoi c’est un pilier fondamental de la vie de famille.

    •    Donner des indications


Pour que chacun comprenne bien en quoi consiste la bienveillance, il est important de donner quelques indications pour qu’elle soit de mise. Cela lui confère un aspect concret et donne à tous les membres de la famille des pistes tangibles qui aident à adopter la bienveillance au quotidien.

Quelques exemples :
- On est à l’écoute des autres : on ne coupe pas la parole et on ne se moque pas
,
- On limite l’utilisation de l’ironie
,
- On ne dit pas “Je suis nul”
,
- On dit “oui et” plutôt que “non”
,
- On félicite pour les actions réalisées
, etc.


    •    Rester (toujours) vigilant 


Une fois que le cadre a été expliqué et défini, il est essentiel de veiller à son application. Votre rôle, en tant que parents, c’est d’être vigilants au respect de cette bienveillance. Cela consiste d’abord à encourager tout effort qui va dans le sens de la bienveillance, pour renforcer la dynamique positive que cela amorce dans la famille.
Cela consiste également à être très vigilant par rapport à tous les “débordements” qui peuvent arriver. Il suffit pour cela de rappeler le cadre : “Je trouve que tu n’es pas très bienveillant avec toi-même lorsque tu dis ça”, “Attention, je ne suis pas sûr(e) que ce soit très bienveillant de dire cela à ton frère”, etc.
Au début, ces interventions seront sans doute fréquentes, et suivies de rires ou de résistances diverses (“Mais c’était pour rigoler”, etc.). Tenez-bon ! Ensuite, ce seront vos enfants eux-mêmes qui prendront le relais pour vous rappeler à l’ordre.

Enfin, n’oubliez pas que vous avez un rôle modélisant : vous devez être bienveillant envers vos enfants et vous-même. C’est l’aide la plus précieuse que vous offrez à vos enfants pour qu’ils adoptent à leur tour ce réflexe positif qui change la vie !