Noël : comment donner plus de sens à cette fête ?

J'entends souvent des parents me dire en consultation que Noël n'a plus aucune signification, que les enfants sont trop gâtés, etc. Pourquoi ne pas décider que, cette année, on fêtera Noël différemment, en accord avec les valeurs que nous voulons transmettre à nos enfants ?

Le dimanche 30 novembre sera le premier jour de cette période que les Chrétiens appellent l'Avent, ce moment où chacun peut se préparer et attendre Noël. Notre quête d'une fête différente pourrait commencer là.

Les enfants sont friands de l'incontournable calendrier de l'Avent et de ses chocolats ou autres sucreries. Pourquoi ne pas y adjoindre cette année un nouveau type de calendrier, avec chaque jour : - une question (quelques exemples : "que ressens-tu au moment où tu lis (où je te lis) cette question ?", "si tu fermes les yeux, quels sont les bruits que tu entends ?"),- une maxime (notre langue est riche de proverbes, de citations, de morales de fables qui peuvent être discutées avec les enfants),- un défi (exemples : "je te mets au défi demain soir quand tu rentreras de l'école de me raconter un geste ou une parole amicale que tu auras eu avec un de tes camarades", "je te mets au défi de ne pas dire de grossièreté dans la cour de récréation demain"),- un mot doux et/ou encourageant, rien ne nous empêche d'en profiter pour rappeler à nos enfants combien nous les aimons, combien ils sont uniques et combien nous croyons en eux (par exemple : "ma chérie, j'aime ton sourire chaque matin, il illumine ma journée et me donne du courage pour affronter le travail qui m'attend" ou encore "Sais-tu combien j'apprécie que tu sois le petit garçon que tu es, ta joie de vivre est un moteur pour toute notre famille"),- un poème,- un mini-livre, - une séance de yoga du rire. Pau Zen en propose via Skype régulièrement et gratuitement http://sophrologues.org/patriciapierron-etc.On peut glisser ces pensées dans un chapeau ou une vieille et grande chaussette avec un tirage au sort quotidien.

On peut également profiter du dimanche, jour généralement plus calme, pour lire en famille un joli texte et discuter autour de ça. Il peut s'agir de l'Evangile du Jour pour les chrétiens ou de tout autre texte ayant pour vous un message important.

Cette période de l'Avent peut également être propice à écouter et chanter des chants de Noël en fabriquant des décorations pour le futur sapin. Chacun sera heureux, le moment venu, de mettre un objet de sa fabrication dans l'arbre. Quelques idées de fabrications simples sur http://www.cabaneaidees.com/2014/11/une-foret-de-sapin-en-papier-de-magazines/

Quelle que soit notre confession ou nos croyances et la manière dont nous avions l'habitude jusqu'alors de préparer Noël, nous pouvons choisir cette année de lui donner du sens et des valeurs, nos valeurs, loin de l'aspect commercial que revêt aujourd'hui cette fête.