Accueillir un jeune étranger dans sa famille

Avec l’automne tombent les feuilles, et la courbe de moral des ménagères… Les ados traînent les pieds, la déprime passagère s’installe dans les foyers. Et pour beaucoup le sentiment de routine augmente au fur et à mesure que les journées raccourcissent. Et si l’an prochain, vous accueilliez un jeune étranger pour donner un peu de vie à votre sweet home ?

Quel est le profil des jeunes accueillis ?

Les jeunes étrangers ont entre 15 et 18 ans et proviennent des quatre coins du monde : Italie, Mexique, Allemagne, Thaïlande, Etats-Unis,… Ils viennent suivre une scolarité dans un lycée français pour un trimestre, un semestre ou une année scolaire complète. Ils sont généralement motivés, matures, dynamiques et ont le contact facile. Ils doivent avoir de bons résultats scolaires et être curieux de la culture et de la langue française : ce sont des critères de recrutement essentiels, qui conditionnent leur venue en France.

Quel est l’intérêt ?

L’expérience est enrichissante à double titre :
.Pour la famille qui accueille, c’est l’occasion de découvrir un pays et une culture à travers l’échange avec le jeune accueilli : au fil des discussions, les parents ou les enfants découvrent le mode de vie du jeune, ses habitudes et les différences culturelles qu’il remarque au fil de son séjour. C’est une formidable ouverture sur le monde, et l’occasion de communiquer aussi dans une langue étrangère : anglais ou espagnol par exemple.
.Pour le jeune, il s’agit d’une expérience généralement unique dans sa vie : à travers sa famille d’accueil française, il découvre une culture, une histoire et un mode de vie qui lui étaient inconnus ; il découvre également la gastronomie française, et le repas « à la française », bien différent des autres pays. Grâce à l’immersion totale il progresse rapidement en langue française, un sérieux atout pour sa vie professionnelle future.

Quel rôle doit jouer la famille ?

La famille française accueille le jeune quelques jours avant sa rentrée des classes : fin août pour une rentrée en septembre, ou fin décembre pour une rentrée début janvier. Elle l’accompagne pour les dernières formalités : manuels scolaires, achat de la carte de transport, des tickets de cantine… puis l'aide à trouver des repères dans son nouvel environnement : comment se rendre seul au lycée, se déplacer dans la ville, qui sont les personnes à contacter…
Le jeune partage le quotidien de sa famille d’accueil : le soir et le week-end, il est présent aux repas, il participe aux activités, sorties, soirées entre amis, éventuellement part en vacances, comme un membre de la famille à part entière.
Chaque famille est accompagnée par un correspond local qui gère un réseau de familles. Il anime son réseau en organisant des rencontres locales, et joue les médiateurs en cas de malaise.
Pour que l’expérience soit profitable, la famille doit avoir deux qualités : l’ouverture d’esprit, et la disponibilité. Il faut en effet savoir accepter les différences du jeune et composer avec ses habitudes, sans pour autant bousculer l’équilibre de la famille. Les discussions et temps d’écoute sont essentiels pour que le jeune s’intègre : c’est dans ces échanges que naît la richesse de l’accueil. Le jeune et la famille ont autant à découvrir l’un de l’autre.

L'expérience vous tente ?


Vous voulez en savoir plus ou postuler pour devenir famille d’accueil ? SILC (Séjours Internationaux Linguistiques et Culturels) cherche chaque année des familles volontaires. Contactez- Gaëlle au 05.45.97.41.14, ou proposez votre candidature en ligne pour Devenir famille d’accueil.


© Crédit photo : Michel Pradeau pour le Républicain du Lot