"Moi tout seul" : l'acquisition de l'autonomie

Il est parfois difficile pour les parents de laisser faire leur enfant. Pourtant, le but ultime de l'éducation n'est-il pas qu'il devienne un adulte autonome, entendez capable d'agir seul, et indépendant, c'est à dire compétent pour penser et gérer sa vie comme il l'entend ?

Il est très important, pour conduire son enfant vers l'autonomie et l'indépendance, de respecter son rythme et de l'entourer d'affection afin qu'il ressente la confiance que ses parents ont en lui.

Il ne s'agit pas de pousser son enfant à faire tout seul. Il est unique et avancera donc à un rythme qui lui est propre. Le pousser ne ferait que le mettre en échec et l'insécuriser en lui donnant l'impression qu'il n'est pas capable de faire telle ou telle chose. Or, CAPABLE, il l'est ! C'est indiscutable ! Il doit sentir que ses parents pensent qu'il est compétent au quotidien, par leurs paroles et leurs gestes d'amour. La confiance en ses capacités, la présence discrète mais réelle et l'accompagnement de chaque instant sont les éléments essentiels pour l'aider à faire tout seul, dès sa naissance et jusqu'à l'âge adulte dans tous les domaines. A chaque succès, sa joie, sa satisfaction, sa fierté à avoir fait tout seul renforcent sans conteste sa confiance en lui, en ses compétences et ses capacités. Cela demande nécessairement aux parents de :-prendre du temps,
-d'être disponible (physiquement et moralement)-d'accepter que son enfant tâtonne, se trompe

-de relativiser ses erreurs en lui offrant la possibilité de recommencer, comme une porte ouverte,

-de l'encourager et de le féliciter lorsqu'il réussit.

Enfin, il ne faut pas hésiter à s'informer sur le développement de l'enfant et à demander ce qu'il fait en dehors de la maison (à l'école, chez les grands-parents, durant les activités extra-scolaires, en colonie de vacances). Il est parfois difficile pour les parents de voir grandir leur enfant, du coup ils continuent à faire à sa place des actes pour lesquels l'enfant a depuis bien longtemps développé des compétences ailleurs, ce qui est frustrant pour l'enfant qui sait qu'il sait faire.

Laissons les enfants nous guider à leur rythmes. Eux connaissent leurs compétences et savent ce qu'ils sont capable d'entreprendre !