Encourager nos enfants à oser !

On a tous entendu au moins une fois cette phrase : “Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.” Mark Twain. Et pour nos ados ? On aimerait tous donner cette chance à nos enfants, la chance d’oser et de se lancer dans de nouveaux projets.

Comment permettre à nos enfants d’oser ?


  • Encourager les essais
Vous pouvez l’aider à voir les avantages qu’il y a à essayer. Par exemple, interrogez-le sur les avantages et les inconvénients qu’il y a de le faire et ceux de ne pas le faire.

De cette façon, vous lui permettez de prendre du recul par rapport à la situation, en élargissant tout simplement son regard.

S’il est découragé par exemple, par la quantité de travail fournie par rapport aux résultats, rappelez-lui qu’il est important de persévérer. Les grands sportifs, par exemple, s’entraînent entre 6 et 8 heures par jour.

Pour réussir, il faut essayer !

  • Accepter l’échec

 Vous pouvez également lui montrer qu’il a le droit d’échouer, et que c’est même une bonne chose ! Le soutenir dans tous les cas, c’est le meilleur moyen de l’encourager à oser autant qu’il le souhaite.

J’aime bien comparer ces situations avec l’apprentissage de la marche, quand il était petit. Avant de savoir marcher parfaitement, il est tombé, et vous l’avez toujours encouragé pendant l’apprentissage ; surtout en cas de chute ! Plus grand, c’est exactement pareil.

Il y a une théorie selon laquelle l’intégration d’un concept demande sa répétition. En effet, avant de l’intégrer complètement, il faut le faire 21 fois. Ce n’est qu’au bout de la 21ème fois qu’il est considéré comme facile, alors il ne faut pas se décourager !

D’ailleurs, c’est encore mieux quand on reste dans le plaisir de faire, au-delà du plaisir de réussir.

 
  • Valoriser les résultats (quels qu’ils soient)

Quels que soient les résultats obtenus, il est important de le féliciter d’avoir essayé, d’avoir fait l’effort de se lancer. C’est comme ça que vous l’encouragez à oser !

En conclusion, ce sont les apprentissages et la façon de les appréhender qui construisent la base de la confiance en soi. Ce qu’il retient, c’est qu’il a osé, courageusement, qu’il peut en être fier ; et c’est ce qui est important en définitive, que le résultat soit une réussite ou non !

Enjoy :-)