Massage bébé pour Wonder-mamans débordées...

Chaque jour un massage de quelques minutes pour vous permettre de masser votre bébé, même s'il vous est difficile de trouver du temps libre.

Vous faites partie de ces femmes qui courent entre le travail, les enfants, le ménage, les courses, les papiers, etc.… mais qui pourtant voudraient bien masser leur enfant et qui n’ont désespérément pas le temps ? Alors ceci est écrit pour vous.

A chaque jour sa technique, tous les jours nous allons masser une partie différente de notre enfant. Elles sont simples à comprendre, rapides à réaliser (2/3 min) et ne vous demandent ni un grand temps de préparation, ni d’installation. Fini la course de la journée, on fait une courte pause détente et bien-être avec son chérubin.

On s’installe où on veut, sur le lit, la table à langer, vos genoux, etc… du moment que vous êtes à l’aise, et que, si votre enfant est déjà très actif, il ne risque pas de tomber.

Avant de commencer chaque massage, je regarde mon bébé dans les yeux et je lui explique ce qu’il va se passer. Je mets quelques gouttes d’huile sur mes mains et je les frotte pour les réchauffer et pour que mon enfant sache que ce geste est annonciateur du massage, en le réitérant les jours suivants.

Lundi : pour bien commencer la semaine je vais lui masser les pieds (en plus c’est pratique, j’ai juste les chaussettes à retirer). Je place la cheville de bébé à la jonction entre mon majeur et mon index, s’il bouge pas de problème au moins je le tiens bien. Ensuite, de l’autre main, je vais glisser, en pince, du talon vers chaque orteil, pour finir par étirer l’orteil correspondant. Mon pouce glisse sur la plante du pied et mon index de l’autre coté sur le dessus du pied, du cou de pied vers les orteils.

Mardi : je profite d’un changement de body pour lui masser le ventre. On choisit plutôt un moment à distance du repas. Je vais faire un mouvement de moulin à eau avec mes mains. La première se place en travers du ventre, sous les côtes et glisse vers le pubis, puis l’autre prend sa place et j’alterne. En cas de transit récalcitrant, votre enfant ne vous en sera que reconnaissant.

Mercredi : c’est au tour des bras. Je commence en mettant mes pouces sous ses aisselles (comme si vous teniez un guidon de VTT) puis je les fais glisser vers l’avant (je passe une vitesse). Je suis ensuite le prolongement du bras tout doucement, en gardant le coude tendu et je finis en allant jusqu’aux doigts.

Jeudi : on détend le visage. Je place mes deux mains de part et d’autre de son front, mes doigts se touchent sur une ligne imaginaire qui passerait entre ses sourcils. Puis je glisse le long du front comme pour l’ouvrir et je vais jusqu’au tempes. Si votre bébé apprécie vous pouvez prolonger, en passant par les joues, jusqu’au menton.

Vendredi : je masse les jambes. Pour changer un peu, je vais mettre bébé sur le ventre, et pose une main sur sa petite fesse, mon autre main englobe sa cuisse avec ma paume et mes doigts. Je glisse vers l’extérieur et descend jusqu'à la cheville.

Samedi : la main. Avec mon pouce je réalise des cercles sur la paume de sa petite mimine. Ces cercles se rétrécissent, pour être quasi statiques sur le centre de la main. Cette dernière pression sert à relaxer votre bébé.

Dimanche : et bien le dimanche c’est repos, parce que vous l’avez bien mérité. Pour les plus téméraires vous pouvez également faire un massage qui regroupe toutes les techniques des jours précédents ou vous avez le droit d’inventer votre propre technique. Oui, oui vous avez le droit !

Si un jour vous n’avez pas le temps de vous exercer, ou que vous n’en avez simplement pas envie, peu importe, on continue la technique suivante le lendemain. Vous vous rattraperez la semaine prochaine. N’oubliez jamais que ce doit être un moment de plaisir pour votre enfant  ET vous.

Bon massage à toutes et à tous (les super papas étant aussi conviés bien sûr) et à très bientôt !

Crédit photo : Dmitry Naumov - Fotolia.com