Conseils pour apprendre la propreté à votre enfant

Apprendre la propreté à son enfant peut-être vécu comme un véritable sacerdoce. Les parents se mettent trop souvent de pression et ont le sentiment qu’il en va du devenir de leur enfant. Plutôt que de se dire, il est de ma responsabilité de parent d’éduquer mon enfant pour qu’il devienne propre, il est préférable de faire de son enfant un véritable partenaire dans ce nouvel apprentissage. Voici quelques conseils...

1 – Attendre que votre enfant soit physiquement prêt
Plutôt que décider de manière aléatoire, le moment où votre enfant devra être propre, il est plus judicieux de l’observer et de déceler les signes annonciateurs de sa capacité à être propre.  Il doit tout d’abord être capable de contrôler ses sphincters et sa vessie doit avoir atteint une taille suffisante pour qu’il puisse contenir son envie d’uriner pendant quelques heures. 
2 -  Choisir le moment où votre enfant aura atteint un degré de maturité suffisant
Il a été déterminé que l’âge moyen auquel un enfant est propre est environ 2 ans et 4 mois. Cependant pour que cet apprentissage de la propreté se déroule le plus naturellement possible, votre enfant devra avoir atteint le stade où il est capable de respecter les règles qu’on lui donne. Votre enfant doit aussi avoir envie d’assumer cette nouvelle responsabilité qui est d’être en permanence conscient de ses fonctions corporelles. Et pour finir il doit avoir le désir de grandir. Il aura alors la volonté d’imiter ses parents et ses frères et sœurs afin de quitter son statut de « bébé ». 

3 -  Votre enfant doit être disponible pour faire ce nouvel apprentissage
Il faut savoir que même si votre enfant remplit toutes les conditions physiques et psychologiques pour être propre, cela n’est pas suffisant. En effet s’il est en train de faire d’autres apprentissages, il ne sera pas disponible pour apprendre la propreté. Ou si son esprit est préoccupé par certains stress environnants, il ne sera pas encore capable de se débarrasser de sa couche. 

  4 – Expliquez à votre enfant en quoi cela consiste  Avant toutes tentatives pour lui apprendre la propreté, il est recommandé de préparer le terrain en lui expliquant concrètement en quoi cela consiste de devenir propre. Il pourra soit observer ses frères et sœurs aller aux toilettes et/ou lui faire une démonstration avec un poupon qui porte une culotte et qui fait pipi. L’enfant pourra ensuite être invité à jouer avec le poupon et le pot. Ce qui pourra l’aider à mieux se représenter ce que c’est que devenir propre. 

5 – Laissez lui prendre l’initiative
Une fois que votre enfant aura assimilé ce que c’est que de porter une culotte, ce sera à lui de décider s’il a envie de porter une culotte ou pas. Certains jours, il sera prêt à assumer cette nouvelle responsabilité et d’autres pas. Il ne faut pas forcer un enfant mais plutôt lui expliquer les avantages que vous avez à ne plus lui changer la couche. 

6 – N’utilisez ni récompenses, ni punitions ! Un enfant n’a pas besoin d’être stimulé pour être propre. Bien au contraire. Il a été constaté que trop de pressions ou trop de félicitations pouvaient altérer le bon déroulement de l’apprentissage de la propreté. 

7 - Dédramatisez ! Cet apprentissage s’intègre dans le développement normal de l’enfant. Ni plus, ni moins. Devenir propre fait partie des nombreuses acquisitions que l’enfant va faire durant ses trois premières années comme parler, marcher, manger seul…  Il est important de ne pas en faire un problème d’état mais plutôt d’aborder cette étape dans la joie et la bonne humeur. Livre recommandé : « Mon bébé comprend tout » Aletha Solter