Enfant précoce : aidez-le à tirer profit de sa particularité !

Les enfants précoces ont beaucoup d'atouts pour réussir leur vie. Cependant, cette différence intellectuelle peut parfois être vécue comme un fardeau par l'enfant : découvrez ce qu'il faut savoir pour l'aider à s'accepter tel qu'il est !

Que signifie exactement "enfant précoce" ?

On parle d'enfant précoce ou encore d'enfant à haut potentiel (HP) dès lors que son QI (quotient intellectuel) dépasse 125. Les enfants surdoués possèdent une intelligence très intuitive, car ils utilisent de préférence l'hémisphère droit de leur cerveau plutôt que le gauche. Ceci étant dit, les enfants à haut potentiel possèdent bien d'autres particularités que leurs performances intellectuelles... En effet, ils ont aussi souvent des sens très affûtés (exemple : odorat très sensible) par exemple ! Ils se distinguent également sur le plan émotif : les enfants surdoués sont hypersensibles...

Quels sont les risques ?

Beaucoup d'enfants précoces vivent très bien leur différence, mais ce n'est pas toujours le cas : l'enfant peut alors avoir du mal à créer des liens avec ses camarades de classe et s'isoler par exemple, ou alors il peut adopter la technique du "caméléon", s'adaptant toujours à ce que les autres attendent de lui pour leur plaire, quitte à brider sa vraie personnalité... En outre, ces enfants ayant besoin d'une stimulation intellectuelle élevée, ils peuvent vite s'ennuyer à l'école, jusqu'à "décrocher" totalement... Voilà pourquoi certains enfants surdoués se retrouvent en échec scolaire !

Comment l'aider ?

Tout jeune, votre enfant perçoit déjà qu'il n'est pas comme les autres : la première chose à faire pour l'aider à aller mieux est de mettre des mots sur son mal-être. Autrement dit, il faut commencer par s'assurer qu'il est bel et bien un enfant précoce ! Comment savoir si votre enfant est surdoué ? C'est simple : il faut lui faire passer des tests de QI chez un psychologue spécialisé. Le WPPSI (Wechsler Preschool and Primary Scale of Intelligence) peut s'effectuer dès l'âge de 2 ans et demi, mais ces résultats ne sont pas d'une grande fiabilité... Dans les faits, la plupart des enfants précoces sont détectés vers 6-8 ans, grâce au WISC (Wechsler Intelligence Scale for Children). Après son identification, vous pouvez aussi aider votre enfant en stimulant son intelligence : encouragez-le dans ses passions, laissez-le vous poser autant de questions qu'il le souhaite... Parlez-en également à ses professeurs : ils doivent être au courant pour bien le prendre en charge. Il existe aussi des classes spécialisées si votre enfant a vraiment du mal à s'adapter, mais parfois, le saut d'une classe ou deux suffit pour qu'il se sente enfin à sa place. De préférence, cela doit se faire en maternelle ou en primaire. Durant l'été, pensez aussi aux camps de vacances pour enfants précoces ! Enfin, au besoin, n'hésitez pas à faire appel à un psychologue pour enfant.