Méditation : quels bienfaits pour les enfants ?

Idéale pour apprendre à se calmer, à canaliser son énergie ou à gérer son stress ou sa colère, la méditation est bénéfique pour les enfants. Comment l'initier ? Quels exercices proposer ? Maryline Jury, animatrice d'ateliers de méditation pour enfants nous livre ses conseils.

Méditation : quels bienfaits pour les enfants ?
© Choreograph - 123RF

Exercices faciles à mettre en œuvre, applis, livres, ateliers… Il est possible d'initier les enfants à la méditation. Une méthode de bien-être qui améliore la concentration, l'estime de soi et la gestion de ses émotions et que tous les enfants peuvent pratiquer… à la seule condition qu'ils en éprouvent l'envie ! Comment s'y prendre ? À partir de quel âge commencer ? Comment accompagner son enfant ? On fait le point avec Maryline Jury, monitrice de méditation pleine conscience et animatrice d'ateliers pour enfants.

Quels bienfaits ?

Si les adultes pratiquent la méditation en réponse à un stress, à une anxiété, à des éventuels problèmes de sommeil ou à des douleurs chroniques, les enfants eux peuvent s'initier à la méditation en prévention : "cette méthode de relaxation va ainsi leur permettre de mieux comprendre comment fonctionne leur esprit et leur corps et par conséquent, d'être davantage à l'écoute de leurs émotions, de leurs pensées et de leurs sensations corporelles", précise Maryline Jury. Et bonne nouvelle ! La méditation peut être pratiquée par tous les enfants, et est particulièrement adaptée pour les enfants anxieux, ceux qui manquent de concentration ou ceux qui ont des problèmes d'endormissement, car "la méditation va leur permettre de mieux gérer leurs inquiétudes, notamment en se concentrant sur leur respiration", explique l'experte. La méditation peut également être intéressante pour les enfants très émotifs car ils vont apprendre à aborder différemment leurs relations avec les autres, à prendre du recul et en même temps, à canaliser leur énergie.

Des ateliers pour initier son enfant à la méditation 

Il est possible de pratiquer la méditation à partir de 5 ans : avant cet âge, "observer sa propre respiration et se concentrer sur des choses immatérielles sont compliqués, notamment au niveau cognitif. En revanche, à partir de 5 ans, l'enfant est plus capable de décrire ses ressentis, ses émotions et a une plus grande conscience de son corps", explique la spécialiste de la méditation. Les ateliers proposés par Maryline Jury sont divisés en plusieurs tranches d'âge : 5-7 ans, 8-11 ans, 12-14 ans et 14-19 ans. Basés sur la méthode de méditation "pleine conscience" d'Éline Snel (auteure de Calme et Attentif comme une grenouille), ils se découpent en huit séances d'une heure :

  • Séance 1 : l'enfant apprend à travailler et à se concentrer sur sa respiration
  • Séance 2 : l'enfant apprend à comprendre ses sensations corporelles
  • Séance 3 : l'enfant se familiarise avec ses cinq sens
  • Séances 4 et 5 : l'enfant va aborder les différentes émotions et les images mentales (le fait de se représenter ou d'imaginer un objet physiquement absent ou un concept) "Ces deux séances sont adaptées en fonction de la capacité de représentation et d'abstraction des enfants participants", précise Maryline Jury.
  • Séances 6, 7 et 8 : l'enfant apprend à être bienveillant (envers lui-même et les autres), à développer son empathie et à observer ses pensées, qu'elles soient positives, critiques ou décourageantes. "Ces séances sont particulièrement intéressantes pour les enfants ayant des ruminations (souvent à partir de 6-7 ans), portées sur des pensées et des émotions négatives et qui émergent souvent le soir ou la nuit". Aussi, un temps est consacré à faire la distinction entre une croyance et une vérité.

Chaque séance du protocole Éline Snel est basé sur une petite histoire, un jeu, une phase de méditation et des mouvements inspirés du yoga ou de qi gong et elle alterne temps pour soi et de temps d'échange avec les autres. Ce temps où chacun s'exprime permet à l'enfant "de voir que tout le monde ne pense pas pareil et que chacun ressent les choses à sa façon". Surtout, l'enfant n'est pas obligé de parler, sauf s'il a envie de partager un sentiment ou une émotion avec ses camarades. Il peut également se servir de la mascotte "la grenouille" pour expliquer ce qu'il ressent, se projeter et s'identifier à travers elle.

La méditation au quotidien

"Après chaque séance, les parents reçoivent par mail un résumé de la séance et peuvent, s'ils le souhaitent, effectuer les exercices proposés à la maison", précise l'experte, mais ces différentes séances peuvent également se faire en famille. De retour à la maison, les parents et l'enfant peuvent faire ensemble un calendrier des émotions (l'enfant aura eu au préalable les informations pour le reproduire en atelier et pourra donc associer à chaque jour de sa semaine, l'émotion qu'il a ressenti). "Attention, la méditation à la maison ne doit jamais être un enjeu affectif : l'envie de méditer et de se poser un temps doit venir de l'enfant et non du parent, qui doit seulement l'accompagner", souligne la spécialiste. Aussi, pour que la méditation soit bénéfique pour l'enfant, l'adulte doit être "un modèle" : mettre des mots sur ses émotions (colère, peine, joie), ne pas moraliser ses émotions ni celles de l'enfant, bien faire la distinction entre une émotion et un comportement (" tu as le droit d'être en colère contre un copain, mais ça ne te donne pas le droit de le frapper ou l'insulter ")… vont guider l'enfant dans la maîtrise de ses émotions.

L'exercice du spaghetti, l'un des exercices phares de la méditation pour enfant, permet de détendre son corps en cas de stress, de colère ou de peur. Il consiste à passer d'un "spaghetti cru" à "un spaghetti cuit" : tout d'abord, l'enfant ferme les yeux, imagine qu'il se sent dur comme un spaghetti cru, tendu, prêt à casser à cause de ses muscles contractés et de ses mâchoires serrées. Dans un deuxième temps, l'enfant imagine que son corps est un spaghetti cuit, il doit être le plus mou et détendu possible, il essaye de ressentir la chaleur en lui, il y a comme une boule de chaleur dans ses bras, dans son visage et dans tout son corps… À la fin de l'exercice, le parent demande à son enfant comment il s'est senti, s'il a pu identifier des différences dans son corps entre le spaghetti cru et cuit et s'il peut les décrire.

Les livres pour méditer pas à pas

© Pocket Junior

Initiation à la philosophie, méditation guidée, pleine conscience, histoires ludiques et poétiques... Ces lectures invitent les enfants à s'initier à la relaxation, à expérimenter leurs premières postures de yoga et leurs premiers exercices de respiration. À travers des petites histoires imagées et des dessins simples et concrets, ces livres aident les plus jeunes à cultiver leur confiance en eux, à se sentir plus à l'aise dans leur corps, à écouter leurs sensations et à mieux maîtriser leurs émotions. Voici notre sélection : 

  • Calme et attentif comme une grenouille, d'Eline Snel, aux Editions Les Arènes
  • Un cœur tranquille et sage, de Susan Kaiser Greenland, aux Editions Les Arènes
  • Les petits cailloux du bonheur et Dix exercices pour bouger et méditer de Thich Nhat Hanh, aux Editions Pocket Junior
  • Tout est là, juste là de Jeanne Siaud-Facchin, aux Editions Odile Jacob
  • J'ai rendez-vous avec le vent, le soleil et la lune, de Laurent Dupeyrat. aux Editions De La Martinière
Trois applis pour méditer. Très populaire chez les adultes, l'appli Petit Bambou saura séduire les enfants avec sa version Kids. Conçue pour les 5-12 ans avec l'aide de Jeanne Siaud-Facchin, une psychologue clinicienne et psychothérapeute, Petit Bambou Kids aide l'enfant à canaliser son énergie, à retrouver son calme, à être plus empathique, à contrôler sa colère et son agitation, ou encore à stimuler sa concentration à travers des mini-séances de méditation adaptées à son âge ! Chaque jour ou quand il en a envie, l'enfant peut prendre 10 minutes pour réaliser plus de 30 petits exercices sensoriels ou de concentration, parfaits pour apprendre à se connaître et favoriser le calme et la sérénité (gratuite, disponible sur iOS et Android). Les enfants de plus de 4 ans peuvent découvrir Zenfie Kids, une appli qui leur raconte des petites histoires (de 15 minutes) afin de les aider à faire face à leurs inquiétudes (terreurs nocturnes, pipi au lit...) et à leur apprendre à gérer leurs émotions négatives. Contées avec des mots simples, accessibles et apaisants, ces histoires métaphoriques favorisent la bonne gestion du stress et l'aident à développer sa stabilité intérieure. (3.99 euros, disponible sur iOS et Android) Enfin, l'appli Mindfullness pour les enfants aide les 6-11 ans à être plus calme, à s'endormir plus facilement, à être plus attentif et plus concentré, mais aussi à apprendre à canaliser leurs émotions, à travers des exercices de respiration, des postures de relaxation simples et des activités ludiques et créatives (gratuite, disponible sur iOS et Android).

Lire aussi :