"Florette Coquinette" porte un autre regard sur la Trisomie 21

A l'occasion de la Journée Mondiale de la Trisomie 21 qui a lieu le mercredi 21 mars 2018, découvrez Florette Coquinette, la première collection de livres dans laquelle l'héroïne est porteuse de Trisomie 21. Une façon ludique et pédagogique de sensibiliser les plus jeunes au handicap.

"Florette Coquinette" porte un autre regard sur la Trisomie 21
© Denys Kuvaiev - 123RF

"Changer les regards sur la différence". Voici le combat mené par Alexia Quercy, auteure des ouvrages Florette Coquinette et maman de Flore, une petite fille de 4 ans atteinte de Trisomie 21. Malicieuse et espiègle, c'est d'ailleurs la petite Flore qui lui a inspiré son héroïne. Destinée aux enfants de 5 à 8 ans, cette série de livres raconte les aventures d'une petite fille "pas comme les autres". A l'école, Florette Coquinette est parfois lente pour s'exprimer ou pour faire ce que la maîtresse lui demande, même si elle comprend tout ! En classe ou dans la rue, Florette Coquinette ne passe pas inaperçue : elle a de grands yeux bleu en forme de lune et une petite couette sur le côté. Mais surtout, Florette Coquinette est unique et courageuse. Porteuse de Trisomie 21, elle se bat tous les jours contre les préjugés et invite ses petits camarades à accepter celles et ceux qui ne leur ressemblent pas forcément.

Les 10 tomes de Florette Coquinette 10,50 euros l'un. © Editions Publishroom

Un message tolérant à la portée de tous. A travers les tribulations de cette adorable fillette où plusieurs aspects du handicap sont concrètement illustrés et les termes spécifiques à la trisomie simplement expliqués, l'auteure souhaite sensibiliser les enfants à la différence "dès leur plus jeune âge, au moment où leur raisonnement se construit", explique Alexia Quercy. Et ainsi leur apprendre "à porter un regard bienveillant sur les autres", que ce soit à l'école, au parc, dans la rue ou lors de leurs activités extrascolaires. Par ailleurs, cette collection a été pensée comme un outil de communication destinée aux éducateurs de structures spécialisées et aux enseignants de grande section de maternelle jusqu'au CE2 pour préparer au mieux l'arrivée d'un enfant "différent" dans leur classe et ainsi permettre de lever les incompréhensions liées aux handicaps, qu'ils soient physiques ou mentales. Enfin, ces livres s'adressent également aux enfants porteurs de handicap pour les aider à mieux comprendre leur trouble et mieux grandir avec leurs forces, leurs spécificités et leurs fragilités. A la fin de chaque ouvrage, des pistes de réflexions sont proposées aux parents d'enfants trisomiques, leur permettant de communiquer plus facilement sur sa "différence".

© Journée Mondiale de la Trisomie 21

Une date symbolique. Ce mercredi 21 mars a lieu la Journée Mondiale de la Trisomie 21, autrement appelée syndrome de Down. Une date pas choisie au hasard puisque les personnes porteuses de cet handicap ont une anomalie génétique commune : la présence d'un chromosome supplémentaire (3 au lieu de 2) sur la paire n°21. Si certaines ont des caractéristiques physiques spécifiques (visage rond, langue épaisse, cou court, ou mains et pieds plus petits...), d'autres présentent un retard de croissance, une déficience intellectuelle ou un retard de développement psychomoteur. En France, on estime qu'il y a 2 370 cas de trisomie 21 chaque année, et 530 nouveau-nés vivants porteurs de ce handicap (d'après les derniers résultats de 2015 de l'Institut de Veille Sanitaire). À l'occasion de la Journée Mondiale de la Trisomie 21 mise en place par l'Association Française pour la Recherche sur la Trisomie 21 (AFRT), de nombreux événements sont organisés dans toute la France. L'objectif : sensibiliser le grand public et les professionnels à travers le dialogue, l'information et des animations ludiques, mais aussi soutenir les personnes porteuses de cet handicap et leurs proches. (Voir le programme complet)

Lire aussi :