Se retrouver en famille pendant les repas, pourquoi est-ce important ?

Le repas en famille est un moment convivial et de partage où chacun peut raconter sa journée. Selon une étude canadienne, il aurait même des bienfaits pour la santé physique et mentale de l'enfant. Explications.

Se retrouver en famille pendant les repas, pourquoi est-ce important ?
© Cathy Yeulet - 123RF

Institution pour certains ou moment insignifiant pour d'autres... Prendre ses repas en famille, autour d'une table, favoriserait la socialisation et aurait des bienfaits pour la santé physique et mentale. C'est en tout cas ce qu'ont démontré des chercheurs canadiens dans une étude publiée le 5 décembre dans le Journal of Developmental & Behavioral Pediatrics. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont suivi près de 1 500 enfants depuis leurs 5 mois. Lorsqu'ils ont atteint l'âge de 6 ans, on a demandé aux parents de préciser si les repas étaient pris en famille ou non. Puis, quatre ans plus tard, les chercheurs ont sollicité les enfants, leurs parents et leurs professeurs afin de recueillir des renseignements sur leurs habitudes de vie, leurs résultats scolaires et leur adaptation sociale. Résultats : plus "l'environnement familial est de qualité, et notamment quand les repas sont pris régulièrement en famille, plus les enfants ont une meilleure condition physique, ont un IMC "normal" et consomment moins de boissons gazeuses", indique l'étude. Mieux encore, les enfants à l'âge de 10 ans, semblent moins enclins à désobéir, à contester les règles établis par leurs parents ou encore à présenter des comportements de délinquance. Pourquoi ? "La présence des parents pendant les repas permet probablement aux jeunes enfants d'expérimenter des manières d'interagir socialement, d'aborder des problèmes sociaux et des soucis du quotidien. Mais aussi, d'observer concrètement des interactions sociales dans un milieu familier et sécurisant sur le plan affectif", suppose Linda Pagani, l'auteure principale de l'étude, avant de préciser que "le fait d'expérimenter des formes positives de communication sur le long terme peut sans doute aider les enfants à [mieux et plus] échanger avec des personnes extérieures à l'environnement familial".

Un moment de partage privilégié. En clair, les repas en famille ne sont pas les marqueurs exclusifs d'un milieu familial sain, mais représentent une pratique éducative que les parents peuvent facilement adopter pour améliorer le bien-être de leurs enfants. Malgré l'évolution des modes de vie (contraintes liées au travail, changement du modèle familial traditionnel, essor des grignotages et des fast-food...) et alors que de moins en moins de familles occidentales prennent leur repas ensemble (61 % des Français mangent leurs repas seuls au moins une fois sur deux, selon une enquête Ipsos d'octobre 2012), "il serait particulièrement intéressant d'encourager cette pratique dans les foyers : le fait de manger en famille pourrait même être présenté comme une action bénéfique dans les campagnes d'information publique visant à favoriser le développement des enfants", espèrent les chercheurs. 

Lire aussi :