"Non au harcèlement" en milieu scolaire

A l'occasion de la 3e journée nationale contre le harcèlement scolaire, organisée par l'Éducation nationale ce jeudi 9 novembre, associations, chaînes de télévision et YouTubeurs se mobilisent.

"Non au harcèlement" en milieu scolaire
© Graham Oliver - 123RF

Chaque année en France, plus de 700 000 élèves sont victimes d'une situation de harcèlement entre le CE2 et le lycée, soit plus d'un enfant sur dix, selon un rapport de l'UNESCO dévoilé en janvier 2017. La proportion d'enfants et d'adolescents confrontés à une forme de violence à l'école ne cesse d'augmenter (7 % en 2010 contre 11 % en 2017) avec des causes multiples (apparence physique, orientation sexuelle, origine ethnique…). Si lutter contre cette violence reste une question de société très délicate à gérer, des actions de sensibilisation permettent toutefois d'ouvrir le dialogue et de prôner le respect, le civisme et les rapports égalitaires en milieu scolaire.

Tous mobilisés. Le collectif de YouTubeuses beauté Rose Carpet, dans le cadre de la journée nationale contre le harcèlement scolaire, a réalisé un clip vidéo mettant en scène plusieurs élèves du collège Thomas Riboud à Bourg-en-Bresse, tous témoins ou victimes de violences à l'école. "La récré, c'est le pire moment pour moi car j'ai toujours peur de ce qu'il va se passer" : ce sont les mots d'Emma, une collégienne harcelée quotidiennement par ses camarades de classe et qui, comme beaucoup de victimes, n'ose pas parler de son calvaire. Ce spot de sensibilisation sera présenté le jeudi 9 novembre au Lycée Auffray à Clichy, au côté du ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer et diffusé par la suite sur toutes les chaînes télévisées du service public et dans 500 cinémas en France jusqu'au 20 décembre. Les réseaux sociaux des chaînes seront également associés au dispositif. Par ailleurs, l'association Marion la Main Tendue, fondée par Nora Fraisse en 2014 suite au suicide de sa fille Marion, victime de harcèlement scolaire et de cyber-harcèlement, organise un concert du rappeur Boostee le 10 novembre aux Étoiles de Paris.

Découvrez la campagne de sensibilisation "Non au harcèlement !" :

"Non au (cyber) harcèlement !" Facebook participe également à la journée nationale contre le harcèlement scolaire et invite ses utilisateurs à laisser sur leur mur un message de soutien. Par ailleurs, le réseau social appelle ses utilisateurs, et particulièrement les plus jeunes à suivre quelques conseils pour profiter de la plateforme en toute tranquillité. Parmi eux : ne pas accepter les demandes d'amis de personnes que vous ne connaissez pas, réfléchir avant de poster une photo, signaler les contenus abusifs (commentaires dérangeants, vidéo gênante...), parler à une personne de confiance des problèmes qu'on peut rencontrer sur Facebook, choisir un mot de passe solide... Facebook rappelle également qu'il faut avoir 13 ans pour s'inscrire et ce, même avec l'accord des parents. Si un profil d'un enfant de moins de 13 est signalé, la plateforme supprime son compte et toutes ses informations dans les plus brefs délais. 

30 20 est le numéro gratuit et dédié aux victimes et aux élèves témoins de harcèlement scolaire. Ne surtout pas hésiter à signaler les cas de harcèlement.

Lire aussi :