Bibliothèque rose, Club des 5... Les petits lecteurs aiment !

J'aime Lire fête ses 40 ans ! À cette occasion, le célèbre magazine pour enfants a réalisé une enquête sur l'évolution des habitudes et des souvenirs de lecture des Français. Résultats.

Bibliothèque rose, Club des 5... Les petits lecteurs aiment !
© Choreograph - 123RF

"Que reste-t-il de vos lectures d'enfants ?". Voici la question posée aux Français par le magazine de jeunesse J'aime Lire, vingt ans après avoir réalisé une enquête similaire auprès de 1 043 adultes. Ce sondage comparatif mené par TNS Sofres pour J'aime Lire dresse un bilan sur les pratiques de lecture des Français et les souvenirs littéraires de leur enfance. Que remarque-t-on ? Premier constat : la génération actuelle d'adultes lisait autant étant enfant il y a 20 ans (52 % des personnes interrogées ont avoué lire régulièrement pendant leur enfance et ce, aussi bien en 2017 qu'en 1997). Toutefois, le goût de la lecture dès le plus jeune âge semble être plus affirmé chez les femmes que chez les hommes : 40 % des femmes ont déclaré lire souvent enfant contre 18 % des hommes. Deuxième constat : les parents d'aujourd'hui ayant des enfants âgés de 7 à 12 ans "s'investissent de plus en plus dans les lectures de leurs enfants", souligne l'étude. En effet, s'ils étaient 48 % en 1997 à proposer à leurs enfants les livres qu'ils ont aimé dans leur jeunesse, ils sont désormais 63 % à transmettre leurs lectures d'époque. Ce chiffre atteint même les 100 % chez les gros lecteurs.

La lecture, un marqueur à vie ? "Les lectures d'enfance sont une madeleine de Proust qui ne nous quitte pas adulte !", précise l'enquête J'aime Lire. De ce fait, une grande majorité des sondés (70%) ont un souvenir impérissable de leurs lectures d'enfance. Quelles sont-elles ? Les romans issus de la Bibliothèque Rose sont en tête du palmarès (17 % en 2017 contre 10 % en 1997). Sur les deuxième et troisième marches du podium, on retrouve les grands classiques comme Jules Verne (6 % en 2017 contre 10 % en 1997) et le Club des Cinq (5 % en 2017 contre 6 % en 1997). Par ailleurs, la Comtesse de Ségur remporte toujours un franc succès auprès des lecteurs français (6 % en 1997 et en 2017). Enfin, les moins de 35 ans se souviennent quant à eux dévorer les bouquins Harry Potter (9%), les BD (9%) et les romans fantastiques (5%). "Les premières histoires qu'on nous a lues quand nous étions enfants restent dans nos mémoires comme une trace émotionnelle, mais nous gardons en tête encore plus intimement le souvenir de nos premières lectures autonomes", s'enthousiasme Delphine Saulière, rédactrice en chef de J'aime Lire, avant de conclure que "la force des émotions procurées par la lecture est telle que nous en gardons à vie l'empreinte". 

© J'aime Lire/TNS Sofres

Lire aussi :