L'apprentissage du code informatique : un jeu d'enfant ?

Qu'est-ce que le codage ou le STEM ? En quoi la programmation révolutionne-t-elle le monde du jouet ? Comment sensibiliser les enfants ? A l'heure où les écoles évoluent avec le numérique, voici les nouveautés 2.0 que les petits manipulent déjà avec aisance.

L'apprentissage du code informatique : un jeu d'enfant ?
© 123rf-daisydaisy

Dans le cadre du Plan numérique pour l'éducation lancé en 2016, de nombreux établissements scolaires s'adaptent aux outils informatiques. Equipements 2.0, ressources numériques, objets connectés... remplacent les traditionnels tableaux et les élèves expérimentent ces nouvelles technologies dans les écoles primaires et les collèges. Le codage est désormais enseigné dès la sixième et une initiation à la programmation est introduite à l'école primaire, dès le CM2, avec des robots. Du 7 au 22 octobre, le ministère de l'Éducation nationale organise par ailleurs la 5e édition de la Semaine européenne du code ou "Code Week". Pour l'occasion, de nombreux événements sont prévus dans de nombreux pays pour apprendre à se servir de la programmation comme outil de création.

Qu'est-ce que le coding ? Le code informatique est un logiciel qui permet de programmer un ordinateur, un robot ou n'importe quel logiciel. On parle aussi de STEM, l'anagramme américain de Science, Technology, Engineering and Mathematics, qui regroupe toutes ces technologies à la fois. Si les adultes se sentent déjà dépassés par cette nouvelle discipline, les enfants, eux, pourraient bien apprendre à coder, tel un jeu d'enfant. D'ailleurs, pour sensibiliser ces petits ingénieurs dès le plus jeune âge, les fabricants de jouets s'inspirent de cette nouvelle manière de s'amuser, en mêlant la technologie, le numérique et le divertissement. Voici donc ce qui vous attend pour un Noël plus que futuriste !

Le coding révolutionne le monde du jouet

Depuis plusieurs années déjà, la tendance des jouets connectés bat son plein. En 2017, la nouvelle génération se familiarise peu à peu avec la programmation. L'an dernier déjà, Fisher Price avait introduit le codage pour les enfants dès 3 ans, avec sa chenille programmable, qui avait notamment obtenu le prix du jouet 2016 dans la catégorie Préscolaire. Concrètement, ce sont les enfants qui créent leur propre jeu, en choisissant les mouvements et les déplacements de leur robot. Les possibilités infinies placent les petits au cœur de l'action : ils ne sont alors plus les spectateurs, mais bien les maîtres du jeu pour donner vie à leur personnage. De quoi les rendre fiers lorsqu'ils voient leur jouet s'animer, grâce à leur programmation !

Les robots programmables sur le marché. Cette année, Clementoni initie les petits dès 4 ans avec Doc, le robot, qui leur apprend les bases de la programmation, en les aidant à compter et à se repérer dans l'espace. Les enfants, dès 5 ans, pourront définir un parcours spécifique pour faire avancer leur robot Macroboot de Silverlit ou encore et Ozobot (dès 7 ans) et Cozmo d'Anki (dès 8 ans). Doté d'une intelligence artificielle, ce robot au style très futuriste est capable d'exprimer sa joie, son envie de jouer et ses frustrations. Les enfants pourront alors contrôler ses humeurs, grâce à la programmation.

Mes premières constructions, dès 7 ans © LEGO Boost

Et ce n'est pas tout : la grande nouveauté est sans conteste le robot LEGO Boost que tous les parents commencent à s'arracher pour leur petit geek ! Il fonctionne avec une application et une tablette. Mais avant de le programmer, l'enfant va devoir le construire (via une notice en ligne). Il aura le choix entre cinq modèles interactifs multifonctions : Vernie, le robot, se transforme aussi en chat, en guitare, en camion ou en grue. Il s'agit certes d'un investissement puisqu'il coûte 159,99 euros, mais les différentes formes permettent presque de changer de jouet selon ses envies. Comment ça marche ? Les petits, dès 7 ans, se laissent guider tout au long de la programmation pour apprendre à personnaliser leur créature. Il leur suffit de glisser sur l'application les différentes directions, les musiques, les sons, ou encore les rotations et ils peuvent même enregistrer leur voix. Le robot s'exécute alors. Il est capable de danser, de changer de direction lorsqu'il reconnaît un obstacle ou une couleur... Un cadeau bluffant, qui stimule la créativité des petits et des grands. Le moins ? L'application LEGO Boost ne fonctionne qu'avec une tablette iOS 10.3, sur Android 5.0 ou sur une version ultérieure, ainsi que sur Fire 7 et Fire HD8. En bref, si vous comptiez l'utiliser sur votre smartphone et que vous ne possédez pas de tablette dernier cri, il ne vous reste plus qu'à trouver un autre cadeau de Noël !

Des outils pour initier les enfants

© Eyrolles

Depuis 2015, les éditions Eyrolles ont lancé la collection "Pour les Kids", destinée aux parents qui souhaitent initier leurs enfants à la programmation. Le grand livre de Scratch par exemple (dès 10 ans) passe en revue les grands principes de la programmation (variables, boucles, listes, opérateurs logiques, entrées-sorties). Les lecteurs pourront notamment relier des blocs de code dans un environnement graphique, avec de nombreux exemples puisés dans les domaines des mathématiques, des jeux, ou encore de la biologie. Ce tendre personnage se décline aussi dans un coffret de 85 cartes illustrées pour s'initier à la programmation. Chaque carte d'activité propose, au recto, de réaliser une action simple et fournit au verso la solution pas à pas. L'enfant (de 8 à 12 ans) sera ainsi amené à créer des animations, des histoires interactives, des jeux et des mélodies.

La marque Tech Will Save Us propose quant à elle des kits ludiques pour apprendre le codage. Mover Kit par exemple inclut des capteurs que les petits s'amuseront à programmer afin de contrôler les effets lumineux du bracelet qu'ils peuvent faire réagir à leurs mouvements. Avec le Gamer Kit, les enfants apprennent pas à pas à fabriquer leur propre console de jeux. Ils sauront même créer leurs jeux vidéos. Une révolution !

Une appli pour apprendre les bases du coding
L'application Swift Playgrounds a été lancée fin 2016 par Apple pour apprendre aux enfants les bases de la programmation de manière ludique. Les petits évoluent par niveaux comme dans un jeu. A travers des exercices pratiques et logiques, les utilisateurs sont invités à préciser le bon code correspondant au personnage affiché et à ses mouvements. Autre application développée par Google et le MIT : Scratch Blocks. Les enfants sont ici amenés à lire des codes sous forme d'icônes, en version horizontale notamment.

Et pour les plus grands ? 

L'univers du codage n'a pas de limites, et les ados vont vite se mettre à la page. Pour leur apprendre à coder en s'amusant, Sphero lance une mini-balle robotisée. Semblable à une balle de ping pong, elle peut se contrôler grâce à leur propre expression du visage, via l'application Face Drive TM !  Sourires, froncements de sourcils et clins d’œil serviront donc pour manier ces balles futuristes.

Enfin, les fans de Star Wars vont être ravis, puisque la marque vient d'annoncer le lancement de deux nouveaux droïdes Star Wars  R2-D2 et BB-9E, désormais ouverts à la programmation ! La réplique culte "Je suis ton père" prend alors tout son sens...

© Sphero Edu

Lire aussi