Les trackers GPS pour mon enfant, une alternative au portable ?

Ils permettent de voir où se trouve votre enfant à tout moment et de ne pas s'inquiéter lorsqu'il part à l'école tout seul, les trackers GPS sont des montres connectées ou des mini-balises à glisser dans son sac. Est-ce une bonne idée ? Explications.

Les trackers GPS pour mon enfant, une alternative au portable ?
© Anurak Ponapatimet - 123RF

Si vos enfants sont (presque) grands, que vous les laissez aller à l'école ou à leur activité extrascolaire tout seuls, mais que l'idée qu'ils aient un portable vous rebute, les trackers (ou traceurs) GPS sont peut-être la solution pour vous rassurer. Petits boîtiers, montres aux multiples fonctionnalités, il existe en effet plusieurs objets connectés servant à géolocaliser les plus jeunes. Sont-ils vraiment utiles ? Ces outils ne sont-ils pas anxiogènes ? Préservent-ils la liberté des enfants ? On fait le point.

Les montres et balises connectées, pour la sécurité des enfants

Équipées d'une puce GPS, les montres connectées (Mi Bunny, Kiwip) et balises reliées à une application mobile (TiFiz, Weenect Kids, Trax, Spotter) peuvent rassurer les parents, Ces trackers permettent de recevoir et de lancer des appels, enregistrent jusqu'à 6 numéros et rejettent les appels inconnus. Si l'enfant s'éloigne de la zone que les parents ont préalablement paramétrée, ils reçoivent une notification immédiate. Un bouton "SOS" peut être activé si l'enfant se sent en danger : un message d'alerte est alors envoyé aux parents indiquant l'endroit où il se trouve et un enregistrement sonore peut être actionné. Enfin, ils peuvent indiquer le chemin de l'école vers la maison si l'enfant venait à se perdre en route. Ces objets peuvent être également pratiques pour retrouver votre enfant perdu dans une foule grâce à la fonctionnalité "boussole". Toutefois, pensez à activer le "mode classe" lorsque l'enfant étudie pour ne pas qu'il soit distrait par le tracker. Côté prix, il faudra débourser entre 40 et 90 euros en moyenne pour une montre et entre 70 et 100 euros pour un boîtier (étant équipé d'une carte SIM, il vous faudra un abonnement, à partir de 3,50 euros). 

Des appli pratiques. Si toutefois, vous avez offert un téléphone portable à votre enfant, sachez qu'il existe des applications gratuites de géolocalisation. Family Locator, FamilyWall ou encore Find My Kids qui permettent de suivre la position du mobile de l'enfant en temps réel et de configurer des messages d'alertes s'il sort de la zone paramétrée (maison, école, grands-parents, etc.).

Des outils à utiliser avec parcimonie 

Pister son enfant permet aux parents de s'affranchir des angoisses naturelles qu'ils peuvent ressentir et assure certes sa sécurité, mais cette dernière justifie-t-elle une telle surveillance ? Si ces outils évitent l'achat d'un téléphone, sont utiles, rassurants et apprennent à l'enfant à être autonome lorsqu'il se rend à l'école à pieds ou chez un copain tout seul, ils peuvent toutefois entretenir la peur parentale voire une certaine paranoïa. Le but n'est pas de nourrir une angoisse inutile ou de sous-entendre que votre enfant court un danger sur le chemin surtout que ces appareils ne sont pas fiables à 100 % et qu'il existe des lieux où il n'y ni réseau ni signal GPS (métro, certains centres commerciaux, cinémas, etc). Au contraire, mieux vaut utiliser ces outils dans un but bien précis (trajet seul, manifestation publique) et avec modération, tout en expliquant à l'enfant que ces objets sont simplement au service de sa sécurité et que vous lui faites pleinement confiance. De même, si vous optez pour une balise, ne la glissez pas en cachette dans son sac, prévenez-le ! Laisser grandir son enfant, c'est aussi le responsabiliser en le laissant faire des choix et prendre des initiatives en liberté.

Pour qui ? Au collège, on estime que l'enfant est assez responsable et qu'il n'a pas besoin de ce type d'assistance pour respecter un accord passé avec ses parents. Pister son ado n'est sans doute pas la solution pour établir une relation de confiance mutuelle. Ces trackers GPS sont plutôt réservés aux élèves du primaire, lorsque l'enfant effectue seul ses premiers trajets, le temps de le rassurer et de rassurer ses parents... 

Lire aussi :