Qui de papa ou maman garde le plus souvent les enfants ?

Selon une étude de la DARES, la mère est le parent qui assure encore majoritairement la garde des enfants au sein d'un couple actif, même si les papas sont de plus en plus impliqués dans les tâches parentales.

Qui de papa ou maman garde le plus souvent les enfants ?
© Jozef Polc -- 123RF

Une étude de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES), commandée par le ministère du Travail et rendue publique jeudi 14 septembre, révèle la répartition du temps parental actuelle des familles qui ont de jeunes enfants (moins de 3 ans) et dont les parents sont tous les deux actifs. Parmi eux, six couples sur dix travaillent tous les deux en journée, du lundi au vendredi, à temps complet ou partiel. Selon l'étude, les mamans passeraient plus de temps avec leur bambin, leur accordant ainsi 75 % de leur temps disponible contre 59 % pour les papas. Néanmoins, "les pères assurent la majorité du temps de garde parentale dans trois couples actifs sur dix", précise l'enquête de la DARES. Cette répartition du temps parental a principalement lieu lorsque le père travaille à temps partiel, à domicile, avec des horaires décalées ou alternants. Pour les autres couples actifs, c'est la mère qui assure majoritairement la garde des enfants : elle passe en moyenne 2h25 par jour avec eux contre 50 minutes pour le père, sans toutefois pouvoir différencier s'il s'agit d'une simple présence ou d'un temps actif de soin ou d'éducation.

Comment expliquer ces disparités ? Le fait que les papas d'un enfant de moins de 6 ans travaillent en moyenne plus de 40 heures par semaine contre un peu plus de 34 heures pour les mamans constitue l'explication la plus évidente. Par ailleurs, selon l'enquête Modes de garde et d'accueil des jeunes enfants de 2013, les mères représentent plus de 90 % des parents en congé parental total ou partiel et 70 % des mamans d'un enfant de moins de 6 ans estiment l'avoir choisi. Or "en recourant plus souvent au congé parental ou au temps partiel, les mères sont le parent assurant prioritairement la garde de l'enfant, les pères ayant alors un rôle subsidiaire dans les tâches parentales", constate la DARES avant de conclure que "les freins culturels jouent probablement un rôle non négligeable dans le recours très modéré par les hommes à des modalités d'aménagement du temps de travail, comme le temps partiel pour raisons familiales". 

Lire aussi :