Slime : quels risques pour les enfants ?

Brûlures, eczéma, irritations… L'ANSES et la DGCCRF alertent les parents sur les dangers liés à la fabrication et à la manipulation du slime "maison". Quels sont les risques ? Peut-on acheter des coffrets en magasins ? Comment réaliser une recette non toxique ? Ce qu'il faut savoir.

Slime : quels risques pour les enfants ?
© Dmitriy Shironosov - 123RF

[Mise à jour du 4/05/2018]. Les enfants sont tous dingues de slime, cette pâte colorée et gluante, parfois pailletée. Après l'avoir fabriquée, ils passent leur temps à la malaxer et la manipuler dans tous les sens. Prête à l'emploi ou vendue en kits dans les magasins de jouets, le slime a fait son apparition l'an dernier dans les cours de récré. Très prisé et tendance, les enfants et adolescents parcourent les tutoriels sur le net pour apprendre à en fabriquer eux-mêmes. Ils peuvent alors personnaliser leur propre slime en choisissant la couleur, en ajoutant des paillettes selon les goûts de chacun. Ce qui pose problème, ce sont les composants de cette pâte atypique. En effet, le slime est constitué de colle à papier et de lessive. Dans un communiqué publié ce 4 mai 2018, "l'Anses et la DGCCRF attirent l'attention sur les risques liés au contact avec des produits toxiques, détournés de leur usage, lors de la fabrication puis de la manipulation de slime "maison". Quels sont les risques du slime ? Peut-on en fabriquer avec une recette plus naturelle ? Que penser des jouets vendus en magasins ? On fait le point.

Qu'est-ce que le borax ? 

L'acide borique (également appelé bore ou borax), est l'un des ingrédients principal du slime, qui permet de rendre la pâte plus élastique. Il est utilisé en poudre, ou via des produits médicamenteux, voire des produits commerciaux (comme les liquides destinés au lavage des yeux ou des lentilles de contact, les lessives...). Pourtant, "l'acide borique et ses dérivés, quels que soient les produits en contenant, ne doivent pas être manipulés par des enfants de manière répétée", prévient l'Anses. "En effet, ces composés toxiques pour la fertilité et le développement embryofœtal ne doivent pas être utilisés en dehors des usages pour lesquels ils sont commercialisés, et ce d'autant plus que les quantités utilisées lors de la fabrication de slime sont plus importantes que dans les usages recommandés", ajoute le communiqué. Rappelons que le borax avait déjà été pointé du doigt en 2017. Ce composé combiné à certains produits (colorants alimentaires, paillettes ou mousse à raser par exemple), avait été accusé de causer des brûlures chimiques. L'alerte avait notamment été lancée en Angleterre, par les parents d'une fillette de 11 ans dont les mains étaient recouvertes de cloques suite à la manipulation d'un slime "maison" arc-en-ciel. 

Slime : quels sont les risques pour la santé ?

En plus des risques liés à la manipulation de l'acide borique, d'autres ingrédients utilisés pour fabriquer du slime maison contiennent des substances chimiques toxiques. Par exemple, la colle à papier liquide contient "des conservateurs, notamment des libérateurs de formaldéhyde ou des isothiazolinones, substances très allergisantes par voie cutanée, ainsi que de nombreux solvants (éthanol, acétate d'éthyle, acétate de méthyle) responsables d'irritation des voies respiratoires", précise l'Anses. 

Pour fabriquer leur propre slime, les enfants n'hésitent pas non plus à manipuler en quantité excessive des lessives, des produits détergents ou des colles. Mais ces produits contiennent tous des conservateurs allergisants ou irritants pour l'enfant, qui s'expose alors à un risque de dermatites de contact sévères, en cas d'utilisation répétée et prolongée. Et pour cause : ils ne sont pas censés être en contact prolongé, intense et répété avec la peau, rappelle l'Anses. D'ailleurs, plusieurs cas d'atteintes de la peau et des ongles (brûlures, rougeurs, eczéma, démangeaisons), ont été observés par les Centres antipoison, le réseau de vigilance en dermato-allergologie Revidal-Gerda et le réseau AllergOS. Par ailleurs, une irritation des yeux et des voies respiratoires peut également être causée par l'utilisation de colles en grande contenance, qui sont en outre toxiques pour le système nerveux central. Enfin, les colorants utilisés pour donner de la couleur à la pâte gluante ne sont pas tous de nature alimentaire ou destinés à être en contact avec la peau, ajoute l'Anses. 

Que penser des kits de slime vendus en magasins ?

Si le slime fabriqué maison n'est pas sans risques pour la santé des enfants, peut-on pour autant acheter sans danger les coffrets destinés aux petits, et vendus dans les magasins de jouets ? Une enquête a été menée par la DGCCRF sur les kits de slime destinés aux enfants. Ainsi, sur 15 prélèvements effectués, deux kits contenaient une teneur en bore supérieure à la limite autorisée. Dans un communiqué publié le 26 avril 2018, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a annoncé le rappel de plusieurs lots de pâte slime. Les deux marques concernées sont le slime Kim'Play (référence 463.2 pâte slime 130g et lot 2644) et la marque Mom Fun (référence 139161 pâte slime 130g et lot 2582). Compte tenu de l'engouement des petits et des grands pour le slime, les contrôles devraient se poursuivre sur l'année 2018. Quant aux parents qui comptent acheter des kits de slime en boutiques pour leurs enfants, la DGCCRF recommande de veiller au respect des précautions d'emploi qui accompagnent ces coffrets.

Recette de slime non toxique

Comment réaliser du slime sans lessive, ni colle, ni borax ? Puisqu'il est recommandé d'éviter ces principaux composants, optez alors pour une recette naturelle et non toxique, en remplaçant notamment le borax par de la fécule de maïs et du colorant alimentaire. Pour préparer du slime sans danger, c'est très simple. Versez 110 ml d'eau, ajoutez quelques gouttes de colorant alimentaire (et éventuellement quelques paillettes), et mélangez le tout avec 100 g de fécule de maïs. Malaxez le tout du bout des doigts, jusqu'à obtenir une texture pâteuse. Avant de l'utiliser, laissez reposer votre slime "maison" quelques minutes.

Lire aussi :