Les hand spinners tournent à la récré !

La folie des hand spinners fait fureur auprès des enfants, devenus addicts ! A tel point que certaines écoles ont décidé d'interdire ce nouveau jouet en France. Décryptage.

Les hand spinners tournent à la récré !
© SierakowskiIsopixSIPA

[Mise à jour du 24/05/2017]. Depuis plusieurs semaines, les hand spinners connaissent un véritable succès auprès des enfants, de l'école primaire au collège, et même au lycée. Cette petite toupie qui tourne sur un doigt s'est répandue dans les cours de récréations, et tous les parents ou presque ont déjà cherché à en acheter pour leurs enfants. Décryptage de cette nouvelle tendance.

Les hand spinners, qu'est-ce que c'est  ?

Il s'agit d'une sorte d'hélice comportant trois formes arrondies et qui tient dans la paume de la main. Le concept de cette petite toupie plate : la faire tourner le plus longtemps et le plus rapidement possible, en la tenant sur un doigt, ou sur le pouce... On peut aussi faire des figures, ou l'observer tout simplement. Il existe différents modèles, plus ou moins sophistiqués, mais aussi des version carrées (les Fidget Cube), ou encore des Fidget Spinner fluorescents. 

Pourquoi ça cartonne ? 

Ce nouveau jouet tendance est addictif et son prix attractif (même s'il varie beaucoup, entre 2 et 10 euros). Le Tri Fidget hand spinner permet en effet de favoriser la concentration, de déstresser et de focaliser son attention sur cette toupie qui n'en finit pas de tourner, entre une à quatre minutes selon les modèles. Certains comparent même ce phénomène au jeu de cartes Pokémon. Qualifié "d'objet le plus satisfaisant du monde" par le Youtubeur Dr Nosman, les hand spinners font le bonheur des petits et des grands.

D'où vient le hand spinner ? 

Créé par Catherine Hettinger en 1997, alors souffrante d'une maladie auto-immune et maman d'une petite fille, le hand spinner ne trouve pas encore sa place.  Repéré ensuite par des parents d'enfants autistes ou hyperactifs, ce jouet commence à prendre de l'ampleur avant de connaître un véritable succès à travers le monde. Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou encore la Suisse, c'est en France que les hand spinners s'arrachent. 

Pourquoi est-il interdit dans certaines écoles ?

Destiné à favoriser "la concentration, l'autorégulation sensorielle et la gestion du stress, le détournement en jouet pourrait néanmoins provoquer l'effet contraire, c'est-à-dire, la déconcentration", précise la marque Hop Toys. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle certaines écoles américaines ont décidé d'interdire ces fidgets. Depuis peu, certaines écoles françaises ont suivi le pas en décidant d'interdire elles aussi les hand spinners au sein de leur établissement scolaire. C'est notamment le cas de l'école bilingue Jeannine Manuel à Paris qui considère que ces jouets font davantage l'objet de "distraction, de contrariétés et de conflits", se retrouvant ainsi loin des "avantages éducationnels des débuts". Certaines écoles ont également noté une augmentation de vols et de bagarres en lien avec ce gadget. En outre, le cas d'une fillette aux Etats-Unis qui s'était étouffée en avalant une pièce de son hand spinner en tentant de le nettoyer, a provoqué une crainte quant à la dangerosité du produit. 

Où l'acheter ?

Les hand spinners sont déjà en rupture de stock dans la plupart des magasins de jouets. "Temporairement indisponible" sur le site Toys'R'Us, on ne peut que le réserver en magasin chez La Grande Récré... Sur Amazon, il faut aussi patienter plusieurs semaines avant de le recevoir chez soi. Restent encore les marchés, foires et brocantes... où l'on trouve désormais des stands entiers dédiés à ce jouet tendance.

Lire aussi