La pub, supprimée des programmes TV pour enfants dès 2018

Fini la pub dans les programmes pour enfants de France Télévision. La proposition de loi vient en effet d'être adoptée à l'unanimité par le Sénat.

La pub, supprimée des programmes TV pour enfants dès 2018
© racorn - 123RF

La publicité dans les programmes jeunesse de France Télévision va disparaître dès le 1er janvier 2018. La loi prévoyant la suppression de la publicité dans les programmes pour enfants de France Télévisions a été publiée mercredi 21 décembre au Journal officiel. La proposition de loi relative à la suppression de la publicité commerciale dans les programmes destinés aux enfants de moins de 12 ans, mais aussi durant les 15 minutes qui les précèdent et qui les suivent. avait été adoptée par le Sénat en deuxième lecture début décembre. C'est à l'unanimité que les sénateurs avaient voté ce texte proposé par le sénateur écologiste André Gattolin tel qu'il était revenu de l'Assemblée nationale. Si le gouvernement était au départ réservé sur ce texte, la ministre de la culture Audrey Azoulay avait assuré que "ces réserves sont aujourd'hui levées", le document ayant été réécrit de manière à ne pas déstabiliser l'animation française. 

"Cibler le service public, c'est se tromper". L'adoption du texte constitue "un petit pas pour le législateur, mais une avancée de géant pour la protection et le devenir de nos enfants", avait affirmé André Gattolin avant d'ajouter que "la France rejoint la moyenne européenne en matière de régulation publicitaire". Mais pour le sénateur PS David Assouline, "croire à la sanctuarisation, en ciblant le service public, c'est se tromper". Il avait ainsi demandé que l'interdiction soit étendue à toutes les chaînes en 2018. Un avis partagé par le sénateur communiste Patrick Abate selon lequel cette proposition de loi "manque cruellement d'ambition en limitant l'interdiction au service public audiovisuel". De son côté, la présidente de la commission éducation et médias, Catherine Morin-Desailly, avait été surprise du "fatalisme de certains, qui considèrent que les enfants sont de toute façon laissés à eux-mêmes devant la télé, les ordinateurs et les tablettes", ajoutant "à vous de les éduquer aux nouveaux usages des écrans".

Lire aussi