Les enfants américains mangent trop salé

Selon des chercheurs d'Atlanta, 11% des 8-17 ans auraient une tension artérielle trop élevée en raison de la consommation de sel supérieure à la moyenne.

© Zhanna Tretiakova-123rf

Pizza, burgers, soupes, snacks, fromages... Les petits américains consomment trop de sel selon des chercheurs du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) d'Atlanta, qui ont suivi plus de 2 000 enfants et adolescents âgés de 8 à 17 ans. Les résultats de l'étude montrent en effet que la teneur en sel de 90 % des jeunes était de 3,2 grammes par jour en moyenne, au lieu du seuil de 2,9 grammes recommandé. Cette consommation se retrouve d'ailleurs tout au long de la journée et en dehors du sel ajouté dans les plats à table. Les scientifiques ont notamment mesuré "39 % de sodium lors du dîner, 31 % au déjeuner, 16 % provenant des snacks et 14 % du petit déjeuner". Mais le pire, c'est que 11 % des petits américains présentaient un niveau de tension artérielle bien trop élevé pour leur âge. Rappelons qu'un excès de sel est mauvais pour la santé. Il peut être responsable de certaines maladies cardiovasculaires et d'hypertension artérielle. 

Comment réduire la consommation de sel ? Les parents peuvent, dès le plus jeune âge, réduire et limiter la consommation de sel dans les plats de leurs enfants en leur faisant goûter aux différentes saveurs et épices. Les repas fait-maison sont à privilégier plutôt que les plats préparés riches en graisse et en sel. Evitez par ailleurs d'ajouter du sel à table, ou des sauces, les enfants ayant parfois la main lourde sur la salière. Enfin, les chercheurs recommandent de lire les étiquettes avant d'acheter un produit dans un supermarché, et de choisir ceux qui présentent le moins de teneur en sel.

Lire aussi