Les enfants placés disposeront d'un pécule dès leurs 18 ans

Désormais, les enfants placés bénéficieront dès leur majorité, d'un pécule constitué par les versements de l'allocation de rentrée scolaire.

© tan4ikk - 123rf

Dès leur majorité, les enfants placés disposeront d'un pécule constitué par les versements de l'allocation de rentrée scolaire sur un compte bloqué, selon un décret publié le 15 octobre dernier au Journal officiel. Cette disposition était inscrite dans la loi sur la protection de l'enfant, qui a été définitivement adoptée par le Parlement le 1er mars. L'allocation soit envoyée sur un compte géré par la Caisse des dépôts. Les enfants confiés à l'aide sociale se verront ainsi verser la somme accumulée à leur entrée dans l'âge adulte ou leur émancipation, selon l'AFP.

Jusqu'à aujourd'hui, cette allocation était versée sous conditions de ressources aux familles, et ce même si leurs enfants étaient confiés à l'aide sociale. Applicable à compter de la rentrée scolaire 2016, cette mesure concerne tout enfant "confié par le juge des enfants dans le cadre d'une mesure d'assistance éducative à un service de l'aide sociale à l'enfance ou à un service ou à un établissement sanitaire ou d'éducation, ordinaire ou spécialisé", ou encore les placements prononcés en urgence pour interdire la sortie du territoire d'un enfant, détaille le texte.

Ce sont 300 000 enfants qui sont pris en charge par les services départementaux de l'aide sociale à l'enfance. La moitié d'entre eux sont placés en familles d'accueil et foyers, et les autres sont suivis à domicile. La ministre de la Famille et de l'Enfance, Laurence Rossignol, avait assuré au printemps dernier que cette aide "constituera un petit pécule, un filet de sécurité pour démarrer dans sa vie d'adulte". Versée sous conditions de ressources, l'allocation de rentrée scolaire est fixée pour l'année 2016 à 363 euros par enfant et par an pour les 6-10 ans, 383,03 euros pour les 11-14 ans et 396,29 euros pour les 15-18 ans.

Lire aussi