Le marché du jouet en hausse en 2016

Noël arrive à grands pas et s'annonce sous de bons augures. Le marché du jouet devrait en effet être en hausse cette année encore, selon la Fédération française des industries Jouet Puériculture.

© Irina Schmidt

Le marché du jouet continue de progresser. En hausse depuis trois années consécutives (+1% en 2013, +2,8% en 2014 et +3,7% en 2015), il devrait être autour de 2% en 2016, selon la Fédération française des industries Jouet Puériculture (FJP).

Cette année, les jouets tendances sont les "classiques" qui remportent toujours un franc succès auprès des enfants. C'est par exemple le cas des cartes à collectionner (cartes Pokémon notamment) qui enregistrent depuis le début de l'année une croissance de 22%, mais aussi des jeux de construction (+16%), des activités artistiques (+11%) et des jeux et puzzle (+7%). La FJP attend par ailleurs une progression des jouets sous licences très appréciés des enfants, qui retrouvent ainsi leurs héros préférés sur des produits dérivés. Ces jouets ont d'ailleurs pesé à la fin août 2016, 25%. Il y a aussi de grandes chances que les jouets high-tech se retrouvent sous le sapin. Drones, robots, robots animaux… Le choix est particulièrement vaste. Les jouets et peluches interactives ainsi que les jeux STIM (Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) comme les jeux scientifiques ou de construction, sont aussi bien représentés. Ainsi, "le marché du jouet confirme sa solidité, soutenue par des fondamentaux toujours forts comme l'innovation, les avancées technologiques et des produits transgénérationnels qui séduisent les familles", explique la FJP dans son communiqué.

Faire avant tout plaisir à l'enfant. Selon le baromètre Jouet FJP/Institut des Mamans, les enfants de 3 à 11 ans ont fêté Noël 2,6 fois en moyenne en 2015. "Sur l'ensemble des cadeaux offerts à Noël, les jouets représentent un pourcentage important, toutes tranches d'âge confondues : 75% des cadeaux des 3-5 ans, 70% des 6-8 ans, 50% des 9-11 ans." Concernant les achats de Noël, 27% des familles les font dès le mois d'octobre et 80% ont déjà acheté les jouets à la fin novembre. Le premier critère d'achat est de faire plaisir à l'enfant pour 83% des parents, devant le critère de l'adéquation avec son âge et devant le prix.

Lire aussi