Dim propose de "gommer les imperfections" des petites filles

La marque Dim propose de la lingerie rembourrée pour cacher les "imperfections" des fillettes. De quoi les faire complexer dès le plus jeune âge.

© Jennifer Huls

Après sa publicité jugée sexiste à l'occasion des 25 ans des culottes pockets, la marque Dim fait à nouveau parler d'elle. Celle-ci propose en effet de "gommer les imperfections" avec ses soutiens-gorge rembourrés. Si un tel argument marketing est clairement agaçant, il l'est davantage lorsque l'on apprend que ces sous-vêtements sont en fait destinés… aux petites filles.

Des injonctions à la perfection. C'est une contributrice de Médiapart, Florence Braud, qui a publié la photo de l'étiquette du soutien-gorge en question sur son compte Twitter. Sur la photo prise dans un Super U breton, on peut lire que ce sous-vêtement est "idéal comme 1er soutien-gorge grâce à ses mousses amovibles". La raison ? Il "gomme les imperfections et offre une forme lisse". Des arguments qui ont de quoi pousser les fillettes à ne pas assumer leur corps, et ce dès le plus jeune âge. Dans son tweet, Florence Braud précise en effet que le soutien-gorge est en taille 70A, soit la plus petite taille qui existe, et qu'il a été trouvé au rayon enfant. Cette aide-soignante, mère d'une pré-adolescente, a expliqué au journal Libération être "énervée et agacée" par l'argument marketing, qu'elle estime culpabilisant. "Cela me gonfle que l'on mette la pression à des filles d'à peine 12 ans avec ça", a-t-elle ajouté. La photo a également fait réagir les internautes qui l'ont retweetée plus de 400 fois et qui ont émis de sévères critiques envers la marque.

"Des imperfections textiles et non physiologiques". Dim ne semble toutefois pas avoir l'intention de retirer les étiquettes en question, et ce malgré les nombreuses critiques sur Twitter. Contactée par le quotidien, la marque a en effet assuré ne pas faire allusion au corps des fillettes à travers cette description. "Lorsque nous parlons d'imperfections nous parlons bien entendu d'imperfections textiles et non physiologiques. Il s'agit de gommer les imperfections matières (plis, superpositions, etc.) afin de rendre le produit lisse au porté et harmonieux sous le vêtement", a-t-elle affirmé. Vraiment ?

Lire aussi