Vers une modernisation du carnet de santé ?

Carnet de vaccination dématérialisé, plus de conseils pour les parents... Le Haut Conseil de la Santé Publique dresse un bilan des améliorations à apporter au carnet de santé.

© citalliance - 123RF

Dans un avis publié le lundi 18 juillet, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) détaille ses recommandations quant à la refonte du carnet de santé de l'enfant. Car pour l'heure, ce petit carnet ne connait pas un très grand succès auprès des parents et est trop souvent oublié, y compris par les professionnels de santé qui ne le consultent ou ne le remplissent pas toujours. Si bien que le suivi médical et le développement de l'enfant n'y sont pas toujours répertoriés, constate le HCSP, qui recommande d'accompagner une nouvelle version du carnet de santé "d'une campagne d'information auprès du grand public et des professionnels de santé rappelant l'intérêt du carnet de santé de l'enfant." Il mentionne également qu'une version numérique du carnet de santé, incluse dans le dossier médical personnel de chacun, est "unanimement attendue", tout comme une numérisation des certificats de santé. 

Une nouvelle grille d'âge clés. Le HCSP propose une nouvelle grille des âges clefs pour les examens des enfants et des nourrissons, ainsi qu'une modification de leur contenu. "Elles [les propositions] tiennent compte de la nécessité pour certains examens d'être réalisés dans le cadre scolaire et des difficultés de leur mise en œuvre dans le cadre de l'Education nationale.", précise l'avis. Ces propositions sont basées sur les avis de la Société française de pédiatrie (SFP), du Collège de médecine générale (CMG) et de l'Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) et des professionnels des services de Protection maternelle et infantile (PMI). 

Vers une dématérialisation du carnet de vaccination. Pour le HCSP, il est important que le chapitre "vaccination" du carnet de santé suive l'évolution du calendrier de vaccination. Une version dématérialisée du carnet de vaccination, devrait à la fois en permettre la mise à jour, mais aussi simplifier son utilisation. En attendant, il préconise la création d'un carnet de vaccination sous forme de carte postale détachable, sur laquelle figureront les messages de prévention actuellement adressés aux adultes et aux enfants. 

Des courbes de croissances inchangées. Selon le HCSP, il est préférable de conserver les courbes de croissance (courbe anthropologique) actuelles, bien qu'elles soient obsolètes. "Ces courbes permettent le suivi individuel d'une dynamique de croissance et le repérage précoce de ses anomalies", mentionne le HCSP dans son avis. Il suggère également que ces courbes soient accompagnées d'un message à destination des parents, rappelant l'importance du suivi de la croissance et que "les courbes sont proposées à titre indicatif car il n'existe pas de normes absolues en matière de poids et de taille."

Encore plus de conseils à destination des parents et des adolescents. Le HCSP propose également des améliorations des recommandations et conseils figurant actuellement dans le carnet de santé. Notamment celles à destination des adolescents, en leur rappelant quels centres médicaux ils peuvent contacter. Les modifications proposées concernent principalement les parties sur le sommeil, l'alimentation, les troubles sensoriels, ainsi que la prévention de la mort subite du nourrisson. Le HCSP suggère d'insérer une partie entièrement consacrée aux risques liés à l'environnement de l'enfant. 

Lire aussi