Accidents domestiques : attention aux enfants !

Près d’un foyer sur deux a été touché par un accident de la vie courante au cours des 12 derniers mois, selon une récente enquête. C'est d'ailleurs la première cause de mortalité chez les enfants âgés d'un à quatre ans.

© Cathy Yeulet

Brûlures, chutes, intoxications… Les accidents de la vie courante ont touché près d'un foyer sur deux au cours des 12 derniers mois, selon une enquête Gema Prévention menée sur 1 004 personnes âgées de 18 ans et plus. Si un Français sur trois a confié en avoir été lui-même victime, les adultes ne sont évidemment pas les seuls concernés par ces accidents. En effet, 20% des parents interrogés ont déclaré qu'"un ou plusieurs de leurs enfants ont été victimes d'un accident de la vie courante depuis un an", rapporte le communiqué. C'est d'ailleurs la première cause de mortalité chez les enfants âgés d'un à quatre ans.

La cuisine, lieu de tous les dangers. Les enfants se blessent le plus souvent lors d'une activité sportive ou de loisirs (9%), selon l'enquête. Il apparaît également que 8% des enfants se sont blessés lors d'une chute et que 5% se sont brûlés. Dans ces diverses situations, les parents vont alors avoir tendance à emmener leur progéniture chez un professionnel de santé, notamment chez le médecin de famille (29%). Il faut savoir que les accidents de la vie courante ont lieu majoritairement au domicile notamment dans la cuisine (62%), le jardin, la salle de bain, mais aussi les escaliers. Pourtant, 78% des Français interrogés estiment qu'ils auraient pu éviter un tel accident.

Etre attentif et vigilant. Pour éviter de se rendre chez le médecin voire aux urgences, il y a plusieurs précautions à prendre lorsqu'on est chez soi. Si cela peut paraître évident, il est tout d'abord fondamental de placer tous les produits ménagers hors de la portée des enfants, en hauteur ou dans un placard fermé à clé. Dans la cuisine, ne laissez jamais de casseroles sur le feu sans surveillance et placez toujours leurs manches vers le mur. Aussi, évitez de servir vos enfants directement à table afin de limiter les risques de brûlures. Il n'est en effet pas rare de voir les enfants essayer d'attraper les poignées des poêles et des casseroles, mais aussi d'y plonger directement la main. Pour limiter les risques d'étouffement, soyez particulièrement vigilant à tout ce qu'ils pourraient avaler. Petits aliments (amandes, cacahuètes…) et jouets du grand frère ou de la grande sœur tels que les briques Lego, objets de petites tailles (boutons, vis, bouchons de stylos)… Il faut veiller à ce qu'il n'y en ait pas à leur portée. Si cela coule de bon sens, il n'est par ailleurs pas superflu de rappeler qu'il ne faut jamais laisser son enfant seul dans son bain afin d'éviter tout risque de noyade.

Lire aussi