Poissons panés pour enfants : lesquels choisir ?

Une association de consommateurs a passé au crible 237 produits à base de poisson. Résultat : les poissons panés pour enfants sont de moins bonne qualité. Mais certains sortent quand même du lot. Comparez.

© margouillat

Les enfants adorent le poisson, à condition qu'il soit pané ou sous forme de nuggets. Pour les parents, il s'agit d'une bonne manière de leur faire accepter ces protéines essentielles à leur croissance. Mais une nouvelle étude de l'association de défense des consommateurs (CLCV), qui a passé au crible les étiquettes de 237 produits à base de poisson (tels que des rillettes, des plats cuisinés, des panés ou encore des brandades...), révèle que ces produits tant appréciés des tout-petits réservent parfois des surprises. 

Le poisson pané ne contient pas autant de poisson que l'on pourrait croire, même si les industriels affichent sur leurs emballages "Préparation à base de poisson 70% : colin d'Alaska à 83%". "Dans ce produit, la quantité réelle de colin est en fait de 58%", précise l'association qui dénonce par ailleurs la mauvaise qualité du poisson utilisé pour la fabrication des panés. Les bâtonnets panés par exemple, contiennent des filets "mais il peut s'agir de filets agglomérés" explique la CLCV.  "A partir d'un filet, les industriels découpent dans sa partie la plus épaisse des pavés de forme et de taille régulières qui sont directement surgelés sans être panés. Cette opération génère des chutes, c'est-à-dire des morceaux de filet irréguliers qui, eux, sont congelés en bloc et servent à faire des panés". Certaines étiquettes précisent que les panés sont fabriqués à base de "chair hachée". Dans ce cas, "la chair est récupérée sur les arêtes après la découpe des morceaux nobles du poisson (filet, darne, baron)" puis broyée, ajoute la CLCV.

Les panés à destination des enfants, de moins bonne qualité que les adultes. L'étude révèle que les poissons panés destinés aux plus jeunes contiennent environ 30% de filet contre 52% pour les panés dont le packaging ne cible pas spécialement les enfants. La quantité de poisson est donc plus faible, notamment en raison de l'ajout de purée de pommes de terre ou de fromage dans certaines recettes. Résultat, "ils contiennent globalement  un peu moins de protéines (11,7g/100g versus 12g/100g) et sont aussi un peu plus riches en sel, sucre et matières grasses saturées". Finalement, les parents devraient choisir du poisson pané pour adultes s'il veulent en cuisiner pour leurs enfants.

Parmi les poissons panés destinés aux enfants, voici ceux qui sont à privilégier ou à éviter, selon la CLCV :

Les poissons panés destinés aux enfants © CLCV

Lire aussi