Pas de télévision avant 3 ans, rappelle le CSA

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel renouvelle sa campagne sur la protection des jeunes enfants afin de sensibiliser les parents aux dangers liés à l'exposition de la télévision chez les tout-petits.

© 123rf anatols

Comme chaque année depuis 2009, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) lance une campagne télévisée de protection des jeunes enfants. Pour sensibiliser le grand public et particulièrement les parents, toutes les chaînes télé se mobilisent du 16 au 18 février afin de rappeler les risques liés à l'exposition des tout-petits à la télévision. 

Pas de télévision avant 3 ans. Le CSA rappelle dans un communiqué que la télévision n'est pas adaptée  aux enfants de moins de 3 ans. Avant cet âge, l'enfant se construit en interaction avec le monde qui l'entoure et ne doit pas être cantonné dans un statut de spectateur à un moment où il doit devenir acteur. En effet, 'l'enfant doit utiliser activement ses cinq sens en s'appuyant notamment sur la relation avec un adulte qui répond à ses sollicitations. Il a besoin, pour se développer, de se percevoir comme pouvant transformer le monde, ce qu'il fait par exemple quand il manipule des objets autour de lui. L'exposition passive à des images diffusées sur un écran ne favorise pas ce type d'interaction et peut au contraire freiner le développement du tout-petit", explique au JournalDesFemmes Carole Bienaimé Besse, membre du CSA et présidente du groupe de travail "Protection de la jeunesse"

Dans cette nouvelle campagne, le CSA rappelle donc aux parents que "la télévision n'est pas un jeu d'enfant". Elle recommande de ne pas exposer les moins de trois ans aux écrans et, avant l'âge de 8 ans, de proposer uniquement des programmes pour enfants tout en limitant le temps passé devant la télévision. La campagne rappelle également la signalétique destinée à protéger les enfants, en visualisant les pictogrammes créés à cet effet.

La nouvelle campagne de protection de l'enfance du CSA © CSA

Lire aussi